Fusions-acquisitions : vers un marché de super-assurances ?

 

Une enquête Willis-Towers Watson menée auprès des dirigeants de compagnies d’assurance dévoile l’extrême compétitivité du secteur. Au cœur des deal les plus tendus, les opérations de fusions-acquisition ont représenté 111,4 Md€ en 2015, soit trois fois plus qu’en 2014. Une tendance qui restera à la hausse sur les trois prochaines années selon la compagnie. 

En clair : les marques se regroupent pour former des super-assurances. La raison principale qui pousse les assureurs à racheter d’autres assureurs : gagner des positions sur le marché et accroître leur base de clientèle.

L’étude, publiée sur L’argus de l’assurance, stipule également que « 80 % des répondants prévoient de concentrer leur activité de fusions-acquisitions sur les principaux marchés et 8 % des dirigeants ne sont pas encore présents sur les marchés où ils réalisent des acquisitions ciblées. De plus, la distribution, qui compte déjà parmi les principales raisons d’être de plus d’un tiers des fusions-acquisitions, devrait prendre de l’importance, les assureurs recherchant de nouvelles voies d’accès au marché et une hausse de leurs revenus. »

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres