En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

« Fintech », un terme encore méconnu pour 83% des Français

Les « Fintech », ces start-ups de services financiers qui se spécialisent dans les technologies de l’information et de la communication, sont encore nouvelles et relativement méconnues en France.

Fintech Assurance

Bien qu’elles soient de plus en plus présentes dans le paysage français, pas moins de 83% des 18-70 ans ignorent encore ce qu’est une Fintech, révèle un sondage Harris Interactive pour Deloitte. Encore méconnues dans l’Hexagone, elles suscitent tout de même l’intérêt des consommateurs. A titre d’exemple, 26% des sondés déclarent s’être déjà servi d’un comparateur de prix et de services, comme un comparateur d’assurances.

Le sondage montre notamment un fort intérêt des consommateurs pour l’assurance habitation connectée (64%). « De telles offres mettront encore quelques années à se diffuser, le temps que les foyers s’équipent massivement et que la donnée soit remontée », souligne Julien Maldonato, directeur en conseil Fintech disruptor chez Deloitte. 63% des sondés sont également intéressés par l’agrégation de contrats d’assurances pour éviter les doublons.

Les Fintech intéressent les jeunes diplômés urbains

Si les Fintech restent pour le moment peu connues, elles ont déjà trouvé un cœur de cible. En effet, selon le sondage, les clients les plus intéressés par ces nouveaux services sont des jeunes, plus diplômés et majoritairement installés dans les centres urbains. Une part de la population plus encline à payer pour des services qu’elle trouve utiles. 44% seraient d’ailleurs prêts à « renforcer » la relation qu’ils possèdent avec un assureur proposant ces innovations.