Axa, Allianz et Generali simulent une crue record de la Seine

 

87 entreprises, collectivités et services de l’Etat se mobilisent pour tester les plans de secours franciliens face à une crue record de la Seine. Les assureurs Axa, Allianz et Generali participeront à l’opération.

3 assureurs testent la crue record de la Seine

La dernière crue de la Seine d’une telle ampleur remonte à 1910. Le risque est d’une chance sur 100 chaque année.

Du 7 au 18 mars, l’opération EU Sequana 2016 engagera 87 partenaires d’Île-de-France autour d’une simulation de gestion de crise de grande ampleur. L’objectif : tester la capacité des acteurs du territoire francilien à déployer les moyens nécessaires face à une crue centennale de la Seine. Les assureurs Axa, Allianz et Generali testeront à cette occasion leur plan de continuité d’activité en temps de crise.

Axa prévoit de déclencher un plan hors d’eau lorsque le niveau de la Seine atteindra 4,20 mètres et de se préparer à un surplus de sinistres. L’assureur estime que 100 000 à 150 000 de ses assurés pourraient être victimes de la crue, qui devrait atteindre les 7,13 mètres d’ici le 10 mars selon le scénario prévu. 150 salariés d’Allianz testeront les sites de repli mis en place la première semaine de l’exercice. Les assureurs prévoient également des actions de sensibilisation du grand public aux risques d’inondation.

D’après les estimations de l’OCDE, une crue de la Seine jusqu’à plus de 8 mètres causerait 30 milliards d’euros de dommages matériels en Île-de-France. 1,5 millions d’habitants seraient privés de courant et 1,3 millions en manque d’eau potable.

Pour préparer les franciliens à une crue centennale, l’Union Européenne impose depuis 2010 aux Etats membres d’établir un plan de gestion des risques d’inondation, remis à jour tous les 6 ans. L’UE contribue à financer l’exercice à hauteur de 739 000 €.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres