En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Les assureurs investissent de plus en plus dans l’InsurTech

En 2017, 45% des assureurs mondiaux ont noué un partenariat avec une InsurTech. Pourtant, pour 56% d’entre eux, ces nouvelles technologies présentent encore un danger.

Fintech Assurance

En 2016, seuls 28% des assureurs avaient sauté le pas et fait confiance aux Insurtech, ces start-up créatrices de nouveaux services et offres d’assurances 100% digitales basées sur la collecte et l’analyses des données. En 2017, près de la moitié d’entre eux ont noué un partenariat avec une entreprise de ce type, un très bon chiffre qui rassure sur l’avenir des start-ups de l’assurance. Pourtant, les assureurs restent méfiants vis-à-vis de ces applications de la technologie à leur métier millénaire.

Une inquiétude qui se comprend, seulement 16% à 25% de leurs assurés utilisent des applications connectées alors que 58% assureurs prévoient d’investir dans ces technologies d’ici 2018. Ce sont même 84% d’entre eux qui prévoient d’investir dans l’analyse de données, principal levier de la fidélisation et l’identification de leurs assurés. Mieux connaitre son public c’est également lui proposer des solutions innovantes, mais 87% des assureurs déclarent avoir du mal à recruter et fidéliser des talents du numérique pouvant leur permettre de créer de nouvelles solutions à l’heure du numérique.

La Blockchain comme future norme ?

Autre sujet dévoilé par l’étude du cabinet de conseil et d’audit PwC, l’importance de la blockchain (système permettant un partage des données sécurisé) toujours grandissante. L’an dernier, seulement 17% des assureurs la considéraient comme une tendance forte en matière d’innovation. Cette année ils sont 50%. De plus, 81% des assureurs ce sont familiarisés avec cette technologie. Pourtant, seulement 8% d’entre eux prévoient d’investir dans cette technologie dans l’année à venir.