En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

L’assurance, premier investisseur socialement responsable en 2015

Les assureurs ont contribué à hauteur des 2/3 de l’investissement socialement responsable (ISR) pour l’année 2015.

Assureur ISR

L’investissement socialement responsable s’est établit à 746 Md€ d’encours gérés selon les critères environnementaux, sociétaux et de gouvernance (ESG) en 2015. Un nouveau record et une hausse de 29% pour l’ISR, qui aura certainement bénéficié de l’année de la COP21. Une augmentation représentant « entre 1/4 et 1/5 des encours totaux », précise Dominique Blanc, directeur de la recherche sur l’ISR au sein de Novethic, centre de recherche sur l’économie responsable.

La COP21 et les engagements visant à financer la transition écologique et énergétique ont influé sur la forte progression de l’approche thématique. « Même si 60 % des 43 milliards d’euros thématiques ont une approche multi-thèmes, un tiers de ces encours est exclusivement focalisé sur l’environnement », détaille l’étude de Novethic.

Les assureurs génèrent 55% de la hausse de l’ISR

Parmi les principaux contributeurs de l’ISR en France, on retrouve les assureurs qui représentant près de 62% des encours au global, soit 465Md€ gérés au 31 décembre 2015. 55% de l’augmentation des volumes d’investissement responsable a été généré par les assureurs par le biais d’importantes conversions de fonds préexistants via une requalification de ces fonds sous l’étiquette ISR. Novethic estime à « au moins 80Md€ » le montant de ces actifs retraités, expliquant près de la moitié de la croissance des encours en 2015.

Pour autant, l’approche des assureurs concernant l’ISR « est diverse en fonction des objectifs recherchés », remarque Novethic qui distingue 4 grandes approches :

ISR Novethic