En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Voyage annulé : un remboursement par bon d’achat à utiliser sous 18 mois

Dans une allocution lundi soir, le Premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé que les voyages annulés à cause de l’épidémie du coronavirus seront remboursés sous forme de bons d’achat de même valeur, à utiliser sous 18 mois.

« Ceux qui devaient se faire rembourser un voyage parce qu’il a été annulé compte tenu de la crise sanitaire (pourront) l’être par les entreprises qui leur ont vendu ce voyage, sous forme de coupons, dans les 18 mois », a précisé le Premier ministre lundi soir dans une allocution télévisée. Ces avoirs seront de la même valeur que le voyage initialement prévu.

Toutes les modalités de ce remboursement spécifique devraient d’ailleurs être présentées mercredi ou jeudi. « Ce sera dans les ordonnances qui sont prévues mercredi en conseil des ministres », au sein des 24 textes présentés sur le fondement de la loi relative à l’état d’urgence sanitaire, a-t-il précisé.

Un soutien aux professionnels du secteur

Le Premier ministre a d’ailleurs justifié cette décision par la nécessité de « faire en sorte que ces entreprises ne disparaissent pas, incapables qu’elles auraient été de rembourser à un instant donné l’ensemble de ce qu’elles devaient ». En effet, les compagnies aériennes, voyagistes ou encore croisiéristes sont confrontées à une multiplication des demandes de remboursement.

Ces entreprises sont notamment fortement impactées par les restrictions de circulation mises en place depuis la semaine dernière. Edouard Philippe en a d’ailleurs profité pour préciser que les limitations de déplacement allaient être renforcées, à la suite d’une récente décision du Conseil d’Etat jugeant certaines autorisations « trop larges ».