En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Les voitures sans permis attirent les jeunes, mais sont encore trop chères

Les conducteurs de voitures sans permis sont-ils plus jeunes ou plus âgés ? Des hommes ou des femmes ? Pourquoi ont-ils opté pour une VSP ? Une étude récente menée par Assurance-vsp dresse un portrait type de ces automobilistes.

voiture sans permis

D’après un sondage réalisé par Assurance-vsp au mois de mai 2017, les conducteurs de voitures sans permis (VSP) sont majoritairement des hommes (67%) et habitent à la campagne (58%). Ce type d’automobiliste est également de plus en plus jeune : la proportion de conducteurs âgés de moins de 25 ans est de 13%, contre 26% de 26-32 ans et 29% de 33-50 ans.

Le premier critère derrière le choix d’une VSP plutôt qu’un véhicule traditionnel est son nouveau design, qui attire aussi bien les femmes (47%) que les hommes (41%). L’autre argument donné par les sondés est la sécurité des VSP (34% pour les hommes, 28% pour les femmes).

Parmi ce qui dissuade les conducteurs, c’est le prix élevé des VSP qui trône en tête (chez 81% des hommes et 76% des femmes) ainsi que le bruit émis par le véhicule (47% des femmes et 34% des hommes).

Des conducteurs de VSP variés

Les conducteurs de voitures sans permis, comme les automobilistes traditionnels, disposent de profils divers et variés. Si 81% des sondés n’ont jamais passé leur permis de conduire, 9% n’ont jamais réussi à l’obtenir et 10% se le sont vu retiré. Ces véhicules sont également utilisés à 5% par les conducteurs souffrant d’un illettrisme handicapant et 3% d’un handicap physique.

Comme n’importe quel véhicule à moteur, une VSP doit être couverte par une assurance auto. Pour s’assurer de bénéficier d’une protection adaptée, il est judicieux de comparer les devis d’assurance voiture sans permis.