La DGCCRF a relevé 38 litiges en assurance obsèques en 2015

 

Une enquête de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) révèle que 38 avertissements en assurance obsèques ont été enregistrés en 2015. 

La rédaction d'un testament

Les prestations d’obsèques n’échappent pas aux fraudes et aux pratiques malhonnêtes. L’année dernière, 38 litiges ont été recensés entre des assurés et des compagnies d’assurance funéraires. 9 injonctions et 5 procès verbaux ont découlé de ces affaires : des chiffres qui reste cependant extrêmement bas en comparaison des autres secteurs de l’assurance.

Au cœur de ces litiges, les problématiques phares sont : l’information des assurés, le plafonnement des garanties, le bénéficiaire du solde éventuel du contrat et le devis des prestations funéraires.

En 1993, la loi a mis fin au monopole communal du service des pompes funèbres. Depuis chacun est libre de choisir l’entreprise funéraire qui réalisera les obsèques. Mais, confrontées à la perte d’un proche, les familles ne sont pas toujours en situation de rechercher toute l’information qui leur serait utile et de faire jouer efficacement la concurrence. Pour cette raison, la réglementation a renforcé les obligations relatives à l’information du consommateur.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres