En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Vélorue à Lille : priorité aux vélos dans une rue de Fives

Lille est l’une des premières villes de France à ouvrir une vélorue, après Strasbourg, Dijon et Caen. Dans l’une des rues du quartier de Fives, les voitures ne pourront pas doubler les vélos.

vélo ville

La vélorue est une voie dans laquelle les vélos ont la priorité sur les voitures. Les automobilistes ne peuvent pas doubler les cyclistes. La première vélorue de France avait été inaugurée en 2017 à Strasbourg. Cette initiative a été suivie par Caen, Dijon ou encore Bordeaux. L’exemple vient des pays scandinaves, des Pays-Bas et de l’Allemagne, où il est fréquent d’en trouver.

La capitale du Nord a donc suivi le mouvement en ouvrant une vélorue dans le quartier de Fives, dans une artère de 750 mètres située rue Cabanis et rue de la Phalecque. Cette rue est limitée à 30km/h : « Nous avons choisi un axe en zone 30 et qui connait peu de trafic de voitures depuis son passage en sens unique », explique le chargé des mobilités de la Ville de Lille.

Tout savoir sur le vélo à assistance électrique
Lire l'article

Un vélo blanc sur une voiture rouge

Un panneau avertit les usagers de la rue : « Dans cette rue, je reste derrière le cycliste ». Les vélos pourront donc se mettre au milieu de la chaussée, tandis que les voitures devront rouler patiemment derrière eux. Un marquage au sol rappelle cette priorité, avec un cycliste peint en blanc au-dessus d’un véhicule rouge.

Quels sont les objectifs de la vélorue ? Lille souhaite fluidifier le trafic et encourager l’écomobilité. Pour rappel, la ville prévoit le déploiement de 120km de pistes cyclables et généralise la limitation à 30km/h dans tout le centre. Cette expérimentation de vélorue est menée en partenariat avec la Métropole, l’association pour le droit du vélo et le Cerema (centre d’études sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement).