Motos et scooters électriques : autorisation de circulation sur certaines voies réservées

Un décret paru le 20 novembre dernier est venu donner la possibilité aux motos et scooters électriques de circuler sur les voies réservées aux transports en commun, taxis, covoiturage et véhicules à très faibles émissions. Un moyen de convaincre les Français de passer à l’électrique.

Cityscoot

Après les voitures et camionnettes électriques, c’est au tour des motos et scooters électriques d’avoir plus de liberté sur la route. En effet, ce type de deux-roues est désormais autorisé à « circuler sur les voies réservées à la circulation des véhicules de transport en commun, des taxis, des véhicules de covoiturage et des véhicules à très faibles émissions », précise le site du service public.

Les motards équipés de la vignette Crit’Air pourront alors bénéficier « de conditions de circulation et de stationnement privilégiées », ajoute le site. Cependant, la mise en place de cette mesure revient aux autorités locales, au cas par cas, dans le cadre de la loi d’orientation des mobilités votée il y a près d’un an.

Convertir les Français aux deux-roues électriques

Cette nouveauté fait suite au décret paru le 20 novembre dernier, dans lequel la liste des véhicules de moins de 3,5 tonnes à très faibles émissions (VTFE) a été modifiée. Ainsi, les « véhicules à moteur à deux ou trois roues ou les quadricycles à moteur » y ont été ajoutés, « si leur source d’énergie est l’électricité, ou l’hydrogène, ou une combinaison hydrogène-électricité, ou enfin l’air comprimé ».

L’objectif est ici de convaincre les conducteurs de deux-roues de passer à un scooter ou une moto électrique, en plus des aides fiscales et des parkings gratuits. Reste à savoir quelles seront les positions des élus sur la question. Plusieurs grandes villes européennes l’ont d’ores et déjà mise en place avec un certains succès comme à Oslo (Norvège), ou avec quelques difficultés comme à Genève (Suisse).

Et si vous convertissiez votre deux-roues essence à l’électrique ?
Lire l'article