En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Scooter ou moto : que choisir ?

Fanny Michel - mis à jour le

Assurance, tenue de route, prise en main, utilisation, permis… quel deux-roues pour quel profil ? Voici le match scooters vs moto.

La sécurité et la tenue de route

Il y a quelques années, en matière de tenue de route, les scooters n’avaient même pas voix au chapitre. Aujourd’hui, les constructeurs mettent les bouchées doubles en produisant des scooters à grandes roues assurant une excellente stabilité.

La généralisation des systèmes de freinage ABS et des pneumatiques de qualités confère également aux scooters un avantage sérieux. Toutefois, en termes de sécurité et de tenue de route, les motos restent plus performantes. Bien évidemment, les performances et la tenue de route du véhicule dépendent du modèle choisi : une modeste moto 125 cm3 ne rivalisera jamais avec un scooter 125 de dernière génération.

Léger avantage pour la moto. La moto reste plus performante en matière de sécurité et de tenue de route. En fonction de votre budget, il est tout de même préférable d’opter pour un scooter de bonne tenue plutôt que pour une moto bas de gamme.

L’utilisation du deux-roues

Avant de faire un choix, il faut se poser la question de l’utilisation du deux-roues. C’est logiquement la première chose qui va déterminer un achat.

Moto vs scooter en ville

Pour une utilisation en ville, le scooter convient beaucoup mieux que la moto. En effet, pour une utilisation citadine, le scooter permet :

  • D’avoir une position de conduite plus confortable ;
  • D’éviter de jouer avec le sélecteur de vitesses, puisqu’il n’y a pas de boîte de vitesse ;
  • De disposer d’espaces de rangement.

Moto vs scooter hors agglomération

En dehors des agglomérations, la moto reste un moyen de déplacement idéal. Pour les longs trajets et pour des ballades, ou encore pour les amateurs de vitesse, le scooter tel qu’on le connaît aujourd’hui ne remplacera jamais la moto.

Match nul. Le scooter offre plus de praticité (absence de boîte de vitesse), de rangement et de confort. La moto, quant à elle, permet de voyager sur de longues distances et offre plus de plaisir au pilotage.

La prise en main

Il est généralement reconnu que pour s’initier à la conduite d’un deux-roues motorisé, il est plus simple de commencer par piloter un scooter. Ainsi, un automobiliste converti, qui n’aurait jamais chevauché de deux-roues, sera plus à l’aise sur un scooter que sur une moto.

De la même manière, un conducteur novice qui voudrait s’essayer aux deux-roues sans avoir conduit d’auto auparavant préférera les scooters.

Permis moto

Selon les statistiques, il apparaît clairement que les femmes préfèrent les scooters, puisque 6 femmes conductrices de deux-roues sur 10 ont opté pour ce moyen de locomotion.

Le Scooter l’emporte. Il est sans aucun doute plus facile à prendre en main pour les débutants.

La question du permis

Pour piloter un scooter ou une moto, il faut bien entendu être titulaire du permis adéquat.

Permis pour scooters

Pour piloter un scooter de 125 cm3, il faut être titulaire du permis A, du permis A1 ou du permis B. Depuis le 1er janvier 2011, les titulaires du permis B depuis au moins 2 ans qui n’ont jamais piloté de deux-roues doivent suivre une formation obligatoire de 7h. Cette formation est valable aussi pour les jeunes conducteurs.

Astuce Malynx !

Si vous devez passer un permis ou faire une formation, privilégiez l’hiver ! Le nombres d’élèves dans les cours est moins important. Les conditions météo sont certes plus délicates, mais vous permettront de mieux vous former. Les prix des deux-roues baissent également hors saison.

Permis pour motos

  • Pour piloter une moto, le permis dépend de la cylindrée. La conduite d’une moto de 125 cm3 nécessite l’obtention du permis A1 ou du permis B depuis au moins 2 ans avec une formation obligatoire de 7h.
  • La conduite d’une moto de cylindrée supérieure à 125 cm3 exige l’obtention du permis A2.
  • Enfin, la conduite d’une moto de grosse cylindrée avec une puissance maximale de 100 ch requiert l’obtention du permis A.
Match nul. Dans la majorité des cas, une formation de 7 heures ou le passage d’un permis supplémentaire est obligatoire.

L’assurance de la moto ou du scooter

L’assurance deux-roues est obligatoire pour tous les véhicules terrestre à moteur en état de rouler. Bien que le minimum légal soit la souscription de la garantie responsabilité civile (c’est-à-dire une assurance au tiers), il n’est que trop recommandé aux conducteurs de deux-roues de valeur ou récents de souscrire une couverture plus étendue.

Avec une assurance moto tous risques, les garanties essentielles sont comprises, telles que la garantie personnelle du conducteur. Par ailleurs, il faut savoir que certaines compagnies d’assurance moto proposent d’assurer les équipements : les plus utiles sont les assurances casque deux-roues et accessoires moto et scooters.

Match nul. Dans tout les cas, vous êtes gagnant si vous comparez les prix des assurances moto et scooter afin de trouver une assurance deux-roues adaptée à votre profil.

Astuce Malynx !

Grâce au comparateur d’assurance moto et scooter LeLynx.fr, votre recherche d’assurance deux-roues est simplifiée. Il vous suffit de remplir notre questionnaire rapide et gratuit afin de procéder à une comparaison des devis d’assurances du marché et faire le bon choix pour votre couverture moto !

Plus de détails sur ce thème