En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Les trottinettes dangereuses seront interdites à la vente

La Fédération des micro-mobilités, qui s’occupe des deux-roues, a réfléchi à des normes de sécurité conformes aux règles qui seront appliquées à l’échelle européenne dès cet été.

trottinettes électriques

Zigzagant sur les trottoirs, les voies cyclables et au milieu des routes, les usagers de trottinettes électriques se mettent parfois en danger, et avec eux les autres personnes qui circulent. L’assurance MMA a fait récemment un crash-test entre une voiture roulant à 50km/h et une trottinette électrique pour montrer les risques liés à cette pratique.

Et si l’on ne sait pas encore combien d’accidents ont eu lieu en trottinette, les témoignages se multiplient d’usagers gravement blessés. Cela a conduit les pays d’Europe, qui subissent le développement de ce phénomène, à prendre des mesures. En France, c’est la Fédération des professionnels de la micro-mobilité (FP2M) qui s’y est attelée.

La vitesse des trottinettes abaissée à 25km/h

Jocelyn Loumeto, président de la FP2M, a dévoilé quelques éléments à BFM Tech : « La norme va exiger par exemple une roue d’au moins 125mm alors que sur certains modèles vendus actuellement elles peuvent être de seulement 100mm ». La façon de replier la trottinette s’inspirera des poussettes pour enfants. Le port du casque n’est toujours pas obligatoire.

La vitesse maximale devrait être baissée à 25km/h, tandis que des éclairages avant et arrière devront être installés, ainsi qu’un avertisseur sonore. Les autres avancées, selon Jocelyn Loumeto, doivent concerner le Code de la route. Des mesures d’autant plus importantes qu’il faut se conformer aux normes européennes d’ici cet été.