Les règles à respecter en trottinette électrique : infos et intox !


Tout comme les personnes qui roulent en voiture ou à moto, les usagers circulant en trottinette électrique sont soumis à des règles spécifiques. On trouve toutes sortes d’idées préconçues et fausses à ce sujet : port du casque, circulation sur les trottoirs, retrait de points… Pleins phares sur les infos-intox !

un homme circule en trottinette electrique

1- Commettre une infraction en trottinette fait perdre des points sur le permis de conduire

  • INTOX

Pour se voir retirer des points, il faut avoir commis une infraction avec un véhicule dont la conduite implique de posséder un permis de conduire. Par conséquent, il n’est pas possible de se voir retirer des points lorsque l’on roule en trottinette électrique !

En revanche, une infraction au Code de la route commise en utilisant ces véhicules reste tout à fait passible d’une amende. Ainsi, la contravention pour excès de vitesse en trottinette peut atteindre 135 €. En cas de contrôle, ce n’est donc pas votre permis, mais bien votre portefeuille qui risque de souffrir.

Bon à savoir : les trottinettes électriques commercialisées sont normalement bridées, afin de respecter une vitesse maximale de 25 km/h. Le débridage d’une trottinette à moteur consiste à modifier l’appareil pour lui permettre de dépasser cette vitesse. Cette pratique est illégale et passible d’une contravention de 1 500 € !

2- Pour rouler en trottinette électrique, il faut être assuré

  • INFO

Eh oui, surprise ! De la même façon que si vous rouliez en voiture ou à moto, vous devez au minimum être assuré au titre de la responsabilité civile si vous utilisez une trottinette électrique (article L211-1 du Code des assurances). Ce principe s’applique également à tous les autres engins de déplacement personnel motorisés (EDPM), c’est-à-dire aux vélos électriques, aux gyropodes, aux monocycles et aux hoverboards.

Les engins de déplacement personnel motorisés sont soumis à la même obligation d’assurance responsabilité civile que les véhicules motorisés, tels que les motos ou les voitures.
Fédération française de l’assurance (FFA)

La conduite sans assurance d’un véhicule motorisé est un délit passible de sévères sanctions pénales ! En effet, l’article L 324-2 du Code de la route prévoit une amende de 3 750 euros en cas d’absence d’assurance. Cette sanction financière peut être assortie de peines complémentaires comme la confiscation du véhicule, l’interdiction de conduire, la réalisation de stages de sensibilisation ou encore le retrait du permis.

Avec l’assurance responsabilité civile, vous êtes couvert pour les dommages causés à d’autres personnes.

Astuce Malynx !

Rapprochez-vous de votre assureur pour vérifier que vous êtes bien couvert en trottinette !

3- Porter un casque en trottinette électrique est obligatoire

  • INTOX

Disons-le une fois pour toutes : non, au sein des villes, le port du casque n’est pas obligatoire pour les conducteurs de trottinette électrique. En revanche, un conducteur doit impérativement équiper sa trottinette électrique de feux de position avant et arrière, de catadioptres, d’un système de freinage et d’un avertisseur sonore. Porter une protection de qualité est également fortement recommandé pour votre sécurité.

un homme met un casque en trottinette

Notez que le port du casque est obligatoire hors agglomération, lorsque l’usager se déplace dans les conditions autorisées par l’autorité en charge de la police de la circulation.

Le saviez-vous ? Un choc à 25 km/h équivaut à une chute du 1er étage d’un immeuble !

Voici nos conseils Malynx pour rouler en toute sécurité :

  • Utilisez une protection adaptée : casque, genouillères, protège-poignets, jambières, coudières ;
  • Conduisez prudemment et respectez bien les distances de sécurité ;
  • Portez un gilet réfléchissant si vous circulez la nuit ou si la visibilité est réduite ;
  • N’empruntez pas les trottoirs, sauf si vous descendez de votre véhicule ;
  • Évitez de transporter des objets encombrants susceptibles de vous déstabiliser ;
  • Évitez les zones très fréquentées quand c’est possible ;
  • Veillez à toujours avoir une bonne visibilité, en entretenant vos éclairages avant et arrière ;
  • Prenez garde aux surfaces mouillées ou abîmées (pavés, graviers, etc.).

4- La trottinette électrique est interdite aux enfants

  • INFO

petite fille mecontente

Eh oui, c’est vrai ! Il faut être âgé d’au moins 12 ans pour avoir le droit de circuler en trottinette électrique. C’est la même chose pour conduire un gyropode ou un hoverboard sur la voie publique.

Par ailleurs, la loi interdit de manière stricte le fait d’être à deux sur un seul engin. Et ce, même si ce sont deux adultes ou bien un adulte et un enfant de plus de 12 ans. Vous devez trottiner seul !

5- Les trottinettes électriques ont le droit de rouler sur le trottoir

  • INTOX

En ville comme en dehors, la circulation sur les trottoirs est interdite. Pour avancer sur une voie dédiée aux piétons, il faut donc tenir la trottinette sur le côté et marcher.

Seule exception, le maire peut autoriser la circulation sur trottoir. Dans ce cas, le conducteur doit se déplacer à allure modérée (6 km/h maximum) et ne pas gêner les piétons.

Alors, où circuler en ville quand on est en trottinette électrique ? La réponse est simple : sur les pistes cyclables, tout comme pour les vélos électriques, ou à défaut, sur la chaussée.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?