En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Crit’Air Moto : les deux-roues d’avant 2004 interdits de circuler à Paris

Depuis lundi, les scooters et motos classés Crit’Air 4 n’ont plus le droit de circuler à l’intérieur de Paris entre 8 et 20 heures.

Une voiture et une moto

Le dispositif Crit’Air moto se durcit en ce début d’été. Les motards en font les frais, puisque ceux qui possèdent une moto étiquetée Crit’Air 4 sont désormais interdits de circuler dans Paris. Quels deux-roues et trois-roues sont concernés ? Tous ceux mis en circulation entre le 1er juin 2000 et le 30 juin 2004. La restriction de circulation ne s’applique qu’en journée, entre 8 heures et 20 heures.

Pour les motos classées Crit’Air 5, c’est-à-dire immatriculées avant 2000, l’interdiction est plus sévère encore. Elles sont interdites dans Paris et sur le périphérique. Les bois de Vincennes et Boulogne sont aussi prohibés. Seule l’autoroute A86 est encore praticable pour ces deux-roues.

Fortes sanctions sauf pour les « collections »

La mairie de Paris a annoncé la couleur : elle ne fera pas de cadeau aux motards qui enfreignent la règle. « Les infractions prévues peuvent entraîner l’immobilisation du véhicule », a communiqué la Ville. Le contrevenant peut recevoir une amende de troisième catégorie de 68€. En cas de vignette falsifiée, il risque jusqu’à 135€ d’amende.

Il existe pourtant une catégorie de vieilles bécanes qui pourra demeurer sur les boulevards de la capitale. En effet, les motos possédant un certificat « collection », mises en circulation il y a plus de 30 ans, sont autorisées à circuler. Seule condition : ne jamais avoir subi de customisation ou débridage.