En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Bientôt un contrôle technique obligatoire pour les motos et scooters ?

Les motos et scooters devront peut-être passer un contrôle technique dans les années à venir. Une mesure de sécurité pour l’Association européenne des constructeurs de motos.

Indemnisation moto

Dans les années à venir, les conducteurs de deux-roues devront-ils faire passer un contrôle technique à leur véhicule, comme les automobilistes ? Cette probabilité est forte, car la réglementation européenne souhaite imposer cette mesure pour 2022 dans les pays qui ne l’ont pas encore mise en place. La France en fait partie.

L’Acem (association européenne des constructeurs de motos) soutient cette mesure. Dans un rapport récent, l’association a dressé une liste de recommandations pour améliorer la sécurité à moto, et la mise en place du contrôle technique en fait partie. Le contrôle technique pourrait en effet permettre de détecter des défaillances techniques ou un entretien insuffisant et ainsi réduire le risque d’accidents. L’Acem propose même de renforcer les contrôles pour « identifier les véhicules qui pourraient représenter un danger pour la sécurité routière ».

Les motards en colère

Chez les motards, cette proposition est loin de faire l’unanimité. Le lien entre mauvais entretien des deux-roues et accidents est contesté. « C’est une aberration », a expliqué dernièrement Didier Renoux, responsable de la communication de la Fédération française des motards en colère (FFMC) à BFMTV. « Les deux roues sont entretenus pour une raison très simple, s’ils ne le sont pas, les motards risquent leur vie ».

D’ailleurs, selon le dernier rapport réalisé à la demande de l’Acem, seuls 0,5% des accidents deux-roues motorisés sont dus à un problème mécanique. En France, les principales causes d’accident à moto sont le non-respect du Code de la route, de la vitesse ou l’alcool. Comme le rapporte le site spécialité Le Repaire des Motards, de nombreux conducteurs voient plus dans ce contrôle technique une occasion de taxer les motards qu’une réelle mesure de sécurité.