Motos et scooters : un contrôle technique obligatoire dès 2022 ?

Selon les directives européennes, le contrôle technique des motos et scooters devrait devenir obligatoire en 2022. Mais les associations de motards y sont défavorables.

Indemnisation moto

La mesure fait parler depuis longtemps, mais pourrait prochainement être effective. Le contrôle technique obligatoire pour les motos et scooters devrait entrer en vigueur en 2022, conformément à une directive européenne. Pour rappel, l’Union Européenne voulait que la législation soit appliquée dès 2020, mais la France a obtenu un délai de 2 ans.

L’année prochaine, les propriétaires de deux-roues et trois-roues motorisés devront donc certainement faire vérifier leurs véhicules dans des centres agréés. Les contrôles auront tous les 2 ans pour les motos et scooters de plus de 4 ans, à partir de 125cc. Le but de l’opération : réduire les accidents, bien souvent causés par des véhicules mal entretenus, mais aussi réduire le bruit et la pollution.

Les motards en colère

Un argument qui a du mal à passer chez les motards. Selon la FFMC (Fédération française des motards en colère), seuls « 0,3% des accidents de deux-roues motorisés sont directement causés par une défaillance technique du véhicule ». La plupart du temps, les accidents font suite à une prise de risque, une vitesse excessive, de l’inexpérience ou des aménagements routiers dangereux. La FFMC ajoute que dans certains pays où le contrôle technique a été introduit, comme l’Allemagne ou l’Italie, l’accidentalité n’a pas diminué.

La mesure n’est pas encore mise en place. D’après BFMTV, sa mise en œuvre doit être ratifiée en première réunion par le Parlement européen. La Commission européenne devra ensuite rédiger une directive révisée, ce qui peut prendre du temps. Et si le contrôle technique des motos devient obligatoire, il faudra aussi organiser un maillage de centres agréés. Affaire à suivre.