En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Tout savoir sur le nouveau permis moto 2020


Prévue depuis près d’un an, la réforme du permis moto entre en vigueur le 1er mars 2020. De l’examen théorique aux trajectoires de sécurité, petit tour d’horizon des principaux changements pour les candidats.

 « Je vais passer mon code moto ! »

Il va désormais falloir s’habituer à entendre cette phrase de la part des candidats au permis moto. En effet, il s’agit du changement le plus notable de cette réforme : l’examen théorique motocycliste – ETM – (ou épreuve théorique moto) remplace les 12 fiches à apprendre par cœur.

Les candidats vont donc devoir répondre à 40 questions sur 8 thèmes. 35 bonnes réponses sont attendues afin de valider cet ETM pour une durée de 5 ans.

Les 8 thèmes sont :

  • « dispositions légales en matière de sécurité routière » ;
  • « le conducteur » ;
  • « la route » ;
  • « les autres usagers de la route » ;
  • « réglementation générale et divers » ;
  • « porter secours » ;
  • « éléments mécaniques et autres liés à la sécurité » ;
  • « éléments de sécurité des véhicules, équipement du motard » ;
  • « règles d’utilisation du véhicule en relation avec le respect de l’environnement ».

Où le passer ?

Comme pour l’examen théorique général (ETG) pour le permis B, l’ETM pourra se dérouler dans un centre d’examen agréé comme La Poste. Le coût reste également identique : 30€ TTC.

Conduire une moto en hiver

Un « plateau » plus rapide…

L’épreuve hors circulation, appelée « le plateau », fait également peau neuve. Cependant, seule la forme change puisque les différentes parties (déplacement de la moto sans l’aide du moteur, allure réduire sans passager, freinage, allure réduite avec passager et évitement) seront désormais réalisées en une seule fois et non plus les unes après les autres.

D’autre part, les candidats ont toujours 2 essais pour le plateau avec la possibilité de poser 3 fois le pied au sol (au lieu de 2 auparavant). Enfin, la partie vérifications de l’épreuve est désormais réalisée avant l’épreuve en circulation.

Mais un examen en circulation plus long !

Du côté de l’examen en circulation, les candidats devront être davantage concentrés. En effet, sa durée passe de 20-25 minutes en moyenne à environ 40 minutes. Comme indiqué précédemment, elle sera précédée des vérifications de sécurité.

La grille de notation reste la même mais les candidats devront obtenir 21 points sur les 27, au lieu de 17 jusqu’à maintenant.

La trajectoire de sécurité

La trajectoire de sécurité fait également son introduction dans ce nouveau permis moto. Il s’agit ici de vérifier la position des candidats sur la chaussée.

 

Qui est concerné par cette réforme ?

Après sa mise en place en 2013, le permis A2 fait donc peau neuve au 1er mars 2020. Ce permis moto permet de piloter des moyennes et grosses cylindrées qui ne dépassent pas une puissance de 35 kilowatts (ou 47,55 chevaux) et affichent un rapport puissance/poids inférieur ou égal à 0,2 kilowatts par kilogramme.

Notez néanmoins que la mise en place de cette réforme suppose quelques informations à prendre en compte :

  • Aucun examen théorique n’aura lieu dans la première quinzaine du mois de mars ;
  • Une période de transition est prévue entre le 1er mars et 31 août 2020 : les candidats aux permis A1 ou A2, déjà titulaires de l’examen théorique général (ETG) depuis moins de 5 ans, ne seront pas contraints de passer l’ETM ;
  • Les candidats ayant obtenu leur plateau avant le 1er mars peuvent se présenter à l’examen en circulation jusqu’au 31 août, si ce n’est pas le cas, ils devront passer l’ETM avant la circulation.
Cet article vous a-t-il été utile ?