En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Scooters, voiturettes : du nouveau pour le permis AM (ex BSR)

Le permis AM (anciennement BSR), destiné aux scooters et motos de moins de 50 cm3 et aux voiturettes, a évolué le 1er mars. Les changements concernent la durée de la formation, le port d’équipements obligatoires et la présence d’un adulte pour les conducteurs mineurs.

jeune conducteur moto

Il y a du nouveau pour les candidats aux permis Apprentis Motards (ou permis AM, anciennement BSR). Depuis le 1er mars 2019, ce permis – destiné à la conduite de cyclomoteurs de moins de 50 cm3 et de voiturettes sans permis – fait l’objet d’une formation minimum obligatoire plus longue. Elle est passée de 7h à 8h, étalées sur deux demi-journées.

Cette heure supplémentaire de formation a été introduite pour sensibiliser les jeunes conducteurs aux dangers de la route. Selon France Bleu, cette formation rallongée devrait augmenter le coût du permis AM. Philippe Monneret, responsable d’une auto-école à Meudon l’expliquait dernièrement : « pour les 7 heures c’était 229€, on va au moins augmenter de 15 euros ».

Des équipements obligatoires

Le permis AM évolue également du point de vue des équipements. Depuis le 1er mars, pour passer la formation pratique, il est obligatoire de posséder un équipement de base. Celui-ci comprend :

  • Un casque de type homologué ;
  • Des gants adaptés ;
  • Un blouson ou une veste manches longues ;
  • Un pantalon ou une combinaison ;
  • Des bottes ou des chaussures montantes.

Si le conducteur n’est pas correctement équipé, la formation ne pourra pas lui être proposée. Autre nouveauté du permis AM : désormais, les conducteurs mineurs devront obligatoirement être accompagnés d’un de leur parent ou représentant légal, en vue de mieux impliquer ces derniers.