Quel permis pour quelle moto ?

Il existe de nombreux documents qui autorisent à conduire un deux-roues : permis de conduire A1, A2, A, catégorie AM du permis auto, ASR, BSR… Tour d’horizon des différents permis moto, de leurs conditions d’obtention et des astuces pour trouver la meilleure formule.

Permis moto

Les différents permis moto

Avant de penser à souscrire une assurance moto, il faut déjà passer le permis. Mais pas toujours facile d’y voir clair dans la jungle administrative des deux-roues…

  • Le permis A1 autorise à conduire les motocyclettes dont la cylindrée n’excède pas 125 cm3 et dont la puissance n’excède pas 11 kW.

Depuis le 1er janvier 2011, tous les titulaires du permis B qui souhaitent commencer à conduire un deux-roues motorisé de 50 à 125 cm3 ou un scooter trois-roues de plus de 15 kW ont l’obligation de suivre une formation de 7h (sauf les conducteurs titulaires d’une quelconque catégorie de permis de conduire obtenu avant le 1er mars 1980).

  • Le permis A2 est destiné aux motocyclettes avec ou sans side-car d’une puissance maximum de 35 kW et dont le rapport puissance/poids est inférieur à 0,2 kW/kg.

Cette catégorie intermédiaire pour la conduite des deux-roues motorisés limite les titulaires de 18 ans à des motos de moins de 35 kW pendant 2 ans. Après 2 ans de permis, les titulaires se voient délivrer, après une formation de 7h, un permis de catégorie A.

  • La catégorie A du permis de conduire permet la conduite des motocyclettes avec ou sans side-car dont la puissance n’excède pas 73,6 kW, des tricycles sans limitation de puissance et des quadricycles à moteur de 15 kW maximum.

Condition indispensable : le candidat doit être âgé de 23 ans et demi au minimum pour passer l’épreuve théorique du permis A et de 24 ans pour l’épreuve pratique.

Permis moto

La possession des permis A2 ou A3 ancienne définition autorise la conduite des motocyclettes de catégorie A.

Focus sur l’ASR

L’Attestation de Sécurité Routière (ASR) est un moyen pour les personnes ne possédant pas l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) de passer le permis auto et donc de pouvoir conduire un deux-roues à la cylindrée inférieure ou égale à 50 cm3. Elle donne l’équivalence aux ASSR 1  et ASSR 2 passées en milieu scolaire. Cette attestation est délivrée aux candidats qui réussissent un examen théorique après avoir suivi une formation dans un service dédié de l’académie ou de la direction des affaires scolaires dans les grandes villes.

3 conditions sont nécessaires pour obtenir l’ASR :

  • ne pas être titulaire de l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR de niveau 1 et 2) ;
  • être né après le 1er janvier 1988 et être âgé d’au moins 16 ans ;
  • ne pas être scolarisé ou en contrat d’apprentissage.

Ce document est indispensable pour passer ensuite le permis de conduire (toutes catégories confondues pour les personnes nées après 1988) ou pour passer le brevet de sécurité routière (BSR).

Focus sur le BSR (anciennement permis AM)

Le Brevet de sécurité routière (BSR) est l’équivalent de la catégorie AM du permis de conduire. Il autorise la conduite des cyclomoteurs de 50 cm³ maximum et des quadricycles légers (c’est-à-dire les voiturettes et les quads d’une puissance maximale de 4 kW et qui ne dépasse pas 45 km/h de vitesse) à partir de 14 ans. Le BSR est obtenu après une formation d’abord théorique, puis pratique.

Trouver la meilleure formule

Combien coûte le permis moto ? Les moto-écoles proposent généralement des forfaits de 21h de conduite + code entre 1 000€ et 1 200€, soit un tarif moyen d’environ 45€ de l’heure. Ces montants peuvent varier d’une région à l’autre, c’est pourquoi il peut être intéressant de passer son permis en région plutôt que dans les grandes villes.

Autre conseil pour faire des économies : bien se préparer avant le passage de l’examen. En effet, les heures supplémentaires sont facturées plus chères par les moto-écoles. Mieux vaut donc éviter d’avoir à passer l’examen plusieurs fois !

Enfin, il ne faut pas non plus négliger le budget lié aux équipements : un casque de moto homologué (entre 150€ et 600€), une veste solide (au moins 200€), des protections pour l’hiver (autour de 150€)… ces éléments indispensables à la conduite en sécurité représentent une part non-négligeable du budget d’un motard, c’est pourquoi il est judicieux de comparer les prix et les avis sur Internet avant d’investir.

Les stages accélérés

Les stages accélérés pour passer le permis moto se déroulent habituellement sur une à deux semaines. Ce type de formation intensive est recommandée pour les candidats qui ont déjà une expérience sur la route et dont les horaires ne sont pas compatibles avec celles d’une moto-école classique. Les stages accélérés coûtent également plus cher : jusqu’à 1 500€ en région parisienne.

Choisir sa moto-école

Prêt du guidon

Dernier conseil pour passer son permis moto dans les meilleures conditions : choisir sa moto-école avec attention. Tous les établissements ne se valent pas, c’est pourquoi le bouche-à-oreille est un excellent moyen de faire un premier tri.

La loi oblige à suivre une formation minimale de 20h avant de pouvoir se présenter à l’examen, il est donc indispensable de vérifier que ce temps est bien réparti sur 8h de plateau (l’entraînement hors circulation) et 12h de circulation sur moto (l’entraînement en conditions réelles) et qu’il ne compte pas les déplacements jusqu’au plateau.

Astuce Malynx !

Vous pouvez également vérifier le taux de réussite d’une moto-école en vous adressant à la Préfecture de votre département.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

    Je suis coursier pour un laboratoire véhicule urgent sang
    Ais je le droit de rouler sur les voies de bus à Aix en Provence merci

    Répondre

    Bonjour @Walter,
    Les véhicules de transport de sang de disposent pas d’une priorité selon le Code de la route mais leur circulation doit être facilitée par le reste des usagers de la route. Vous ne pouvez donc normalement pas rouler sur les voies réservées au bus. Cependant, vous pouvez vous renseigner auprès de la police locale pour savoir si certaines dérogations sont possibles.

    Répondre

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres