En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Comment m’assurer sur circuit moto?

Jihane Bensouda - mis à jour le

Si l’assurance moto est obligatoire sur route, elle est nécessaire sur circuit. Les risques étant d’ailleurs multipliés sur circuit moto, il est important de souscrire une assurance qui vous couvre efficacement en cas de souci. Différentes formules se mettent en place depuis peu pour couvrir les conducteurs sur circuits. Revenons sur les règles à suivre sur circuit avec le comparatif assurance moto LeLynx.fr.

1/ Faites une demande de licence auprès de votre club moto

Moto et équipement prêts pour affronter le circuit, vous trépignez d’impatience ! Mais avez-vous pensé à vous assurer en cas d’accident ? La licence est le minimum de sécurité nécessaire pour le pilote et sa moto sur la plupart des circuits fermés.

Une licence est une couverture minimum lorsque vous êtes sur le circuit. 3 types de licences vous sont proposés :

  • Licence NET : 90€ pour rouler sur les circuits dans le cadre de l’entrainement ;
  • Licence NCB : 130€ pour avoir accès aux circuits et courses de promotion ;
  • Licence NCA : 210€, pour participer aux coupes de France Promosport.

Quelle est la démarche à suivre pour obtenir votre licence, vous demandez-vous avec beaucoup de pertinence ? Il vous suffira de faire la demande de formulaire à remplir pour la licence qui vous convient auprès de votre club moto. Pour information, vous devrez également fournir un certificat médical d’aptitude. Les licences sont en général proposées par les fédérations qui organisent les divers meetings motards ou compétitions.

2/ Étendez vos garanties auprès de votre assureur moto

Prenez le temps de vous renseigner sur vos besoins car il pourrait être judicieux de souscrire une assurance spécifique. En effet, les licences ont des garanties limitées. La responsabilité civile n’y figure pas et les couvertures pour le pilote et sa moto sont assez faibles. De nombreux assureurs proposent des formules pour les motos de circuits pour répondre à la demande d’une clientèle de plus en plus importante.

Il s’agit en général d’extensions à votre contrat d’assurance moto classique, susceptibles de prendre en charge les dommages potentiellement causés et/ou subis.

Dans l’idéal, retenez que vous devez :

  • assurer votre moto sur le circuit que vous soyez sur piste ou non ;
  • être vous-même assuré pour tous dommages corporels et pour ceux dont vous pourriez être responsable sur autrui (garantie responsabilité civile) ;
  • prévoir que votre assurance moto vous couvre également lors de vos trajets pour vous rendre sur le circuit.

3/ Roulez sur circuit sans permis moto grâce au CASM

Vous êtes mineur et n’avez donc pas encore le permis moto ? Sachez qu’à partir de 12 ans vous avez malgré tout accès aux circuits fermés. Vous devrez passer votre CASM (Certificat d’Aptitude aux Sports Mécaniques). Pour 40€ environ, cet examen vous ouvrira rapidement la porte de la pratique sur circuits et des compétitions. Seul impératif, une autorisation parentale !

Quel que soit votre cas et l’option pour laquelle vous opterez, gardez à l’esprit que la course sur circuit est plus risquée que la conduite sur route. Il serait d’autant plus risqué de piloter votre bécane sur circuit sans une couverture adéquate.

Plus de détails sur ce thème