En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Quelles sont les motos les plus volées en France en 2017 ?

La Mutuelle des Motards vient de publier le classement des motos les plus volées en 2017. Sur la première marche du podium, le scooter Yamaha T-Max.

moto et scooter à paris

C’est un triste palmarès qu’a publié ces derniers jours la Mutuelle des Motards : celui des deux et trois roues les plus volés en France en 2017. Sur le podium, le scooter Yamaha T-Max, l’un des modèles les plus vendus en France avec 4 771 immatriculations en 2017, suivi par la Honda PCX 125 et le Triumph Street Triple 675.

Le top 10 des motos les plus volées en 2017 :

1 – Yamaha T-Max 530 et 500

2 – Honda PCX 125

3 – Triumph 675 Street Triple

4 – Suzuki Burgman 650

7 – Kawasaki Z800e

6 – Piaggio MP3 300

7 – BMW R1200GS

8 – Triumph Speed Triple 1050

9 – Piaggio Vespa 125

10 – Piaggio MP3 500

A noter toutefois, le classement établi par la Mutuelle des Motards n’est pas établi en valeur absolue (le nombre de vols), mais en fonction de la fréquence des vols, selon un ratio entre le nombre de motos assurées et le nombre de motos volées.

1 vol de deux-roues toutes les 10 minutes

En 2016, l’Observatoire du vol du deux-roues a comptabilisé 55 400 vols de deux roues, soit 1 vol toutes les 10 minutes. D’après les chiffres, l’Ile-de-France et les régions PACA et Rhône-Alpes concentrent la majorité des vols, à respectivement 44, 20 et 14%. Mauvaise nouvelle pour les motards : bien souvent, même la prévoyance n’empêche pas les mauvaises surprises. En effet, 81% des véhicules volés étaient protégés par un dispositif antivol.

La garantie vol n’est pas forcément incluse dans un contrat d’assurance moto. Il est de plus recommandé de bien lire les clauses spécifiques du contrat en cas de vol, car l’indemnisation n’est ni automatique ni similaire selon les situations.