En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Dans quels cas choisir l’assurance moto saisonnière ?

Jacques-Olivier Busi - mis à jour le

Certains motards ne roulent pas toute l’année. Les compagnies d’assurance ont donc développé des offres répondant à cette demande, même si l’assurance moto est obligatoire toute l’année. Focus sur une d’entre elles, l’assurance moto saisonnière.

Qu’est-ce que l’assurance moto saisonnière ?

L’assurance moto saisonnière (également appelée assurance hivernage) est une formule proposée par les compagnies d’assurance afin de protéger un deux-roues. Cette couverture comprend la garantie responsabilité civile (le minimum légal) et permet de suspendre toutes les garanties pendant une période donnée, inscrite sur le contrat d’assurance moto.

Cette formule varie selon les assureurs. Ainsi, elle peut être déclinée par exemple en assurance deux-roues 6 mois, afin de proposer une assurance sur un semestre. D’autres compagnies proposent également cette assurance moto saisonnière mais en encadrant la durée maximale de la suspension des garanties ou au contraire, en laissant le choix total aux assurés.

Pourquoi choisir une assurance moto saisonnière ?

Cette assurance moto saisonnière permet une utilisation partielle du deux-roues pendant l’année. En effet, la plupart du temps les motards intéressés sont ceux très actifs durant la belle saison (printemps-été), mais beaucoup moins quand le temps se dégrade (automne-hiver). Dans ces cas-là, la moto ou le scooter reste au garage, d’où le vœu de baisser les garanties durant cette période.

Néanmoins, pour choisir cette formule, il est recommandé de calculer le nombre de kilomètres effectués durant l’année et ses besoins en termes de garanties. En effet, si le conducteur effectue moins de 10 000 km par an, l’assurance au kilomètre pourrait être plus adaptée à la situation puisqu’elle permettra de payer un montant en fonction des kilomètres parcourus.

Les garanties de l’assurance moto

De même, si le motard n’a besoin d’une assurance deux-roues que pour quelques jours, l’assurance temporaire peut être plus avantageuse dans certains cas :

  • Lors de la location d’un deux-roues pendant les vacances ou un week-end ;
  • Lors d’un déplacement pour une rencontre de motos de collection ou une compétition de moto-cross ;
  • Lors d’un emprunt d’un deux-roues auprès d’un proche ou d’un particulier pour quelques jours.
Astuce Malynx !

L’assurance moto saisonnière peut être avantageuse dans le cas d’une formule tous risques puisqu’elle va permettre de réduire la prime d’assurance moto, ce qui est intéressant vu le prix élevé de cette couverture.

Que se passe-t-il quand la moto reste au garage ?

L’assurance moto saisonnière suppose qu’il est fortement recommandé de ne pas rouler avec le deux-roues pendant la période dite d’hivernage inscrite dans le contrat. Les garanties étant suspendues, le motard n’est donc plus protégé et l’assureur refusera toute indemnisation en cas de sinistre.

Pendant cette période dite d’hivernage, le deux-roues doit donc rester au garage. Dans ce cas, les garanties vol, incendie et vandalisme peuvent être toujours effectives. Cependant, il faut vérifier son contrat d’assurance puisque selon les compagnies d’assurance, cette possibilité n’est pas accordée automatiquement. Il faut donc se renseigner auprès de son assurance afin d’être protégé dans ces cas-là.

Comparer les assurances moto peut être une solution intéressante afin de trouver un assureur proposant cette formule d’assurance moto saisonnière. Différents devis seront proposés afin de voir les économies possibles.

Cet article vous a-t-il été utile ?