En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Comment fonctionne la prime d’assurance moto ?

  • 15 devis d’assurance moto et scooter comparés
  • 195€ d’économies en moyenne** par an à garanties équivalentes
Assurance moto
Comparer
Comparer

La prime d’assurance moto est le montant ou le prix total de l’assurance d’un deux-roues. Elle varie selon plusieurs critères en fonction des assureurs. Mais comment est-elle calculée ? Précisions.

Qu’est-ce que la prime d’assurance moto ?

La prime d’assurance moto ou scooter est le coût total pour l’assuré qu’il devra payer lors de sa souscription à un contrat d’assurance moto. Elle est calculée en fonction de plusieurs variantes sur une période donnée, le plus souvent 12 mois. Le prix de l’assurance deux-roues est revu chaque année en fonction de plusieurs critères comme les accidents.

L’assuré dispose de plusieurs façons pour régler le montant de l’assurance moto :

  • Paiement annuel : règlement total lors de la souscription au contrat ;
  • Paiement trimestriel : tous les trois mois ;
  • Paiement mensuel : le plus utilisé par les Français mais souvent plus cher en raison des frais de gestion.

L’assuré doit rester vigilant au niveau des franchises. En effet, certaines primes d’assurance moto disposent de montants de cotisation très bas, mais avec des franchises élevées en cas de sinistres

Comment les assureurs calculent le prix de l’assurance moto ?

Les assureurs prennent en compte de nombreux critères pour calculer le montant de la prime d’assurance deux-roues, afin de déterminer le risque rattaché au conducteur.

Le profil du motard

L’assureur cherche donc à déterminer le risque relié au conducteur selon plusieurs variantes :

  • Ses caractéristiques propres comme l’âge (les jeunes conducteurs et les personnes âgées sont déterminés comme « à risques ») ou la situation professionnelle ;
  • Les antécédents de conduite en demandant le relevé d’information pour connaître le bonus-malus, les éventuels sinistres et infractions ;
  • L’utilisation de la moto ou du scooter comme le lieu de résidence, le mode de stationnement ou la présence ou non d’un conducteur secondaire.

Le conducteur secondaire ne doit pas utiliser le deux-roues de manière régulière sous peine de constituer une fraude à l’assurance. L’inscription d’un conducteur occasionnel entraîne souvent une surprime.

Assurance moto temporaire

Le deux-roues à assurer

L’assureur prend également en compte les informations générales concernant le deux-roues. La marque, le modèle, la valeur d’achat, l’âge, la puissance fiscale ou encore ses options sont d’autant plus de renseignements pris en compte dans la détermination du prix de l’assurance moto.

Logiquement, une moto neuve et haut de gamme aura une prime d’assurance deux-roues plus élevée qu’une moto standard et âgée. En effet, pour les motos neuves, les assureurs calculent des frais d’indemnisation en cas de sinistre importants.

Le niveau de garantie choisi

Selon la formule choisie, plus le conducteur d’un deux-roues va choisir des garanties élevées, plus le tarif de l’assurance moto va augmenter. Cette prime d’assurance deux-roues sera moins chère dans le cas d’une assurance au tiers, la formule minimum obligatoire.

La prime d’assurance sera plus élevée dans le cas d’une formule intermédiaire, où des garanties sont ajoutées à la formule minimale. Enfin, dans le cas d’une formule tous risques protégeant d’une façon optimale les conducteurs, le coût de l’assurance moto sera beaucoup plus élevé.

Astuce Malynx !

Au sein des garanties optionnelles et facultatives proposées par les assureurs, l’assurance au kilomètre peut permettre de baisser la prime d’assurance moto si vous roulez peu !

Les autres facteurs pris en compte

L’évolution de la sinistralité (ensemble des sinistres de tous les assurés) durant l’année est également un facteur jouant sur la prime d’assurance deux-roues. En effet, en fonction des sinistres arrivés l’année précédente, les assureurs ajustent le montant de ce tarif pour couvrir les frais supplémentaires.

Enfin, des changements de situation chez le conducteur (déménagement ou nouveau conducteur par exemple) et des modifications sur les informations du véhicule peuvent également modifier le prix de l’assurance moto. Dans le cas d’un changement de moto ou scooter, une nouvelle offre plus adaptée peut être souscrite à un autre coût.

Quel est le rôle du bonus-malus sur le prix de l’assurance moto ?

Le bonus-malus est un principe de réduction-majoration de la prime d’assurance moto en fonction du comportement au volant de l’assuré. Si un motard dispose d’un bonus, le tarif de l’assurance sera moins élevé que s’il dispose d’un malus, puisque le prix de cette assurance sera plus élevé.

Néanmoins, même si la prime d’assurance moto prend en compte le bonus-malus, la prime de référence reste dictée par l’assureur. Il est donc difficile de jouer sur tous les facteurs pris en compte pour baisser le prix de l’assurance deux-roues.

De nombreuses offres existent sur le marché. Il est donc nécessaire de comparer les devis d’assurance moto en ligne afin d’obtenir une prime d’assurance moto moins chère, adaptée à ses besoins avec des garanties équivalentes.

Cet article vous a-t-il été utile ?