En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Comment trouver la meilleure assurance scooter ?

  • 35 devis d'assurance moto comparés en 3 minutes
  • 195€ d'économies en moyenne* pour les mêmes garanties
Assurance moto : comparez les meilleurs tarifs 2018
Comparer
Comparer

L’achat d’un scooter va de pair avec plusieurs obligations légales : être formé à la conduite, immatriculer le véhicule et souscrire une assurance deux-roues. Cette dernière formalité garantit une protection en cas d’accident de la route, c’est pourquoi il est important d’y prêter une attention particulière.

A chaque deux-roues, son assurance

Avant toute chose, il est bon de rappeler que l’assurance d’un scooter n’est pas un choix, mais bien une nécessité. La législation française est claire à ce sujet : tout propriétaire d’un véhicule terrestre à moteur est dans l’obligation de contracter un contrat d’assurance incluant, au minimum, une garantie responsabilité civile.

Minimum légal obligatoire, l’assurance « au tiers » constitue ainsi une couverture de base, idéale pour les véhicules d’occasion ou de faible valeur : elle ne couvre que les dommages causés à un tiers en cas d’accident responsable. En revanche, il est conseillé aux motards en possession des deux-roues puissants d’opter pour des contrats plus protecteurs, tels une assurance « intermédiaire » ou une formule « tous risques » (l’offre la plus complète).

Mis à part cette obligation d’assurance scooter, la cylindrée est un élément à prendre en compte afin de souscrire l’offre la mieux adaptée :

  • Pour les scooters 50 cc, un contrat cyclomoteurs ;
  • Pour les scooters 125 cc, un contrat motocyclette légère ;
  • Pour les scooters dépassant les 125 cm3, un contrat moto.

Faire le point sur ses besoins

Il est possible d’enrichir son contrat en optant pour des garanties complémentaires : une façon de créer son contrat sur-mesure. Parmi les options les plus utiles aux propriétaires de scooter, on retrouve :

  • La garantie personnelle du conducteur, qui prend en charge les conséquences de blessures subies par le conducteur, voire de son décès, en cas d’accident responsable ou lorsqu’aucun tiers n’est identifié ;
  • La garantie équipement, qui couvre les frais liés à la détérioration du casque, des vêtements spécialisés et de tous les autres accessoires du conducteur ;
  • L’assurance contre le vol, à condition que le propriétaire du scooter utilise un antivol homologué SRA ;
  • L’option prêt du guidon, très utile lorsque l’assuré projette de confier régulièrement les clés de son scooter à l’un de ses proches.
Astuce Malynx !

Attention, la plupart des garanties deux-roues s’accompagnent de franchises. Ces sommes restant à la charge du conducteur font considérablement varier les prix des contrats d’assurance scooter.

Comparer les assurances scooter

Un scooter 3 roues

Parce que trouver la meilleure assurance scooter équivaut également à souscrire les tarifs les plus avantageux, la comparaison des offres du marché est une étape à ne pas négliger. En passant par un comparateur d’assurance deux-roues, les propriétaires de scooter peuvent accéder gratuitement à un large panorama des formules correspondant à leurs besoins.

Ce service permet ainsi de faire jouer la concurrence, tout en facilitant la souscription d’une assurance scooter. Plus besoin de se déplacer en agence : il suffit de faire une demande d’adhésion en ligne pour être rapidement protégé et pouvoir prendre la route en toute légalité.

Cet article vous a-t-il été utile ?