En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Baromètre 2018 de l’assurance moto : les inégalités se creusent entre les régions

Julien Prioux - mis à jour le

Etude LeLynx.fr – Malgré des écarts de tarif jusqu’à 199€ entre les régions, la prime moyenne d’assurance moto en France profite d’une certaine stabilité en 2017 avec une augmentation de tout juste +0,6%. C’est au niveau régional que les variations sont les plus marquées et que les disparités continuent de se creuser. Retour sur les explications derrière ces inégalités tarifaires en matière d’assurance moto.

Assurance moto : une prime moyenne stable

Avec une prime moyenne de 469€/an en France en 2017, l’assurance moto ne subit qu’une faible hausse (+0,6%) par rapport à l’année précédente. Une augmentation de tarif peu significative à l’échelle du pays mais qui cache d’importantes disparités au niveau des différentes régions.

Jusqu’à 34% d’écart de prime entre les régions

En ligne avec ce qu’avait révélé la précédente édition du baromètre de l’assurance moto, les disparités entre les régions de France restent importantes. L’écart est de 199€ en moyenne, soit 34%, entre l’Île-de-France et l’Occitanie. Comme pour le baromètre de l’assurance auto, la région Île-de-France se positionne ainsi en tête de classement avec 588€/an, en hausse de +0,5% par rapport à l’année 2016, suivie des régions Provence-Alpes-Côte-D’azur (495€/an) et Grand-Est (432€/an).

A l’inverse, les régions où la prime d’assurance est la plus intéressante pour les motards sont la Bretagne (401€/an), la Bourgogne-France-Comté (400€/an) et l’Occitanie (389€/an), qui ferme une fois de plus ce classement malgré une hausse de +1% entre 2016 et 2017.

Des variations de primes très marquées dans certaines régions

En dépit de la stabilité au niveau national, d’importantes disparités subsistent entre les régions en ce qui concerne les variations de tarif. Ainsi, la région Grand-Est témoigne de la hausse la plus importante en 2017 avec +2,8%, tandis qu’en Bourgogne-Franche-Comté on observe la baisse de prime la plus avantageuse avec -3,6%. Seule région à ne pas être affectée par des augmentations de tarif : l’Auvergne-Rhône-Alpes, où la prime reste stable d’une année sur l’autre avec 425€/an.

Focus sur l’Île-de-France, région où l’assurance moto est la plus chère

Région la plus chère en matière d’assurance moto, l’île-de-France profite d’une prime annuelle moyenne relativement stable. Pour autant, les variations annuelles restent marquées parmi les départements franciliens. Ainsi, Paris (617€/an) accuse une hausse de +4,7% d’une année sur l’autre là où le département des Yvelines (503€/an) profite d’une baisse de -4,6%. C’est cependant dans le Val-de-Marne (624€/an) où la prime d’assurance est la plus élevée de la région, malgré une baisse de -1,2% du tarif moyen d’une année sur l’autre.

Des disparités très marquées au sein des grandes villes

Comme en assurance auto, les primes d’assurance moto sont globalement plus élevée dans les grandes agglomérations. Ces zones urbaines à forte concentration d’automobilistes et de motards ne sont pas pour autant exemptes d’écarts importants entre elles. On observe ainsi un écart jusqu’à 219€ entre la ville la plus chère du classement, Paris (617€/an), et la moins chère, Nantes (398€/an).

Strasbourg (504€/an) est l’agglomération où la hausse de la prime moyenne est la plus importante, avec +9,7% en moyenne, se répercutant sur le portefeuille des assurés. A l’inverse, Toulouse (416€/an) figure parmi les plus avantageuse avec une prime relativement faible comparé aux autres grandes agglomérations mais surtout la baisse de prix la plus importante, avec -8,3% par rapport à 2016.

Cet article vous a-t-il été utile ?