En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Nouvelle-Aquitaine : 2ème région la moins chère du pays avec 393€/an

LeLynx.fr - mis à jour le

Etude LeLynx.fr – Le baromètre 2017 de l’assurance moto met en lumière les différents critères tarifant, grâce auxquels il est possible de décrypter les primes de la région Nouvelle-Aquitaine et de ses départements.

Deuxième région la moins chère de France en matière d’assurance moto, la Nouvelle-Aquitaine talonne de près l’Occitanie. La région possède également la 2ème région la moins chère de France, la Creuse.

Si le taux de sinistralité y est légèrement plus faible (5% des assurés ont déclaré au moins 1 sinistre au cours des 3 dernières années, contre 8% en moyenne à l’échelle du pays), c’est la part plus importante de jeunes conducteurs (30%) qui rehausse la prime moyenne, faisant rater à la Nouvelle-Aquitaine la 1ère place.

Autres facteurs tarifant qui expliquent la prime moyenne de la région Nouvelle-Aquitaine :

  • Un peu moins de vols déclarés par les assurés que dans le reste de la France (8% contre 12%) ;
  • Des niveaux de couverture proche de la moyenne nationale, avec tout de même un peu moins de simple garantie responsabilité civile (19% contre 20%) ;
  • Un coefficient bonus-malus similaire au reste de l’Hexagone (0,68), mais plus élevé dans la Vienne ;
  • Les deux-roues à petites cylindrées (< 50cm3) sont très nettement privilégiées par les motards de la région (17% contre 14%) ;
  • Les modes de stationnement plus sûrs sont majoritaires, avec une part importante de garages fermés individuels (79% contre 74%) ;
  • Les motards de Nouvelle-Aquitaine ont principalement un usage exclusivement privé de leur deux-roues (53% contre 52%).
Les marques préférées des motards de Nouvelle-Aquitaine sont Yamaha (24% des deux-roues les plus comparés sur LeLynx.fr pour la région entre le 01/03/16 et le 31/03/17), Honda (18%) et Suzuki (15%).

Focus sur les départements de Nouvelle-Aquitaine :

Charente (421€/an)

La Charente est le département le plus cher de la région Nouvelle-Aquitaine malgré un taux de sinistralité faible et un coefficient bonus-malus avantageux.

  • 4% des assurés ont déclaré au moins 1 sinistre à leur assurance moto au cours des 3 dernières années ;
  • 48% des motards privilégient une assurance moto tous risques et 21% une assurance moto au tiers ;
  • Les jeunes conducteurs représentent 31% des assurés ;
  • Un coefficient de bonus-malus de 0,66.

Charente-Maritime (406€/an)

La Charente-Maritime est le département qui compte le plus d’assurances moto tous risques et de jeunes conducteurs, deux éléments qui impactent fortement le prix des assurances moto. Pour autant, la prime moyenne reste faible comparée à l’ensemble de la France.

  • 2% des assurés ont déclaré au moins 1 sinistre à leur assurance moto au cours des 3 dernières années ;
  • 55% des motards privilégient une assurance moto tous risques et 15% une assurance moto au tiers ;
  • Les jeunes conducteurs représentent 34% des assurés ;
  • Un coefficient de bonus-malus de 0,68.

Corrèze (379€/an)

Avec un faible taux de sinistralité et une forte proportion de jeunes conducteurs, la Corrèze représente les grandes tendances de sa région. Il profite notamment d’un faible taux d’assurances tous risques, tirant ainsi les prix vers le bas.

  • 5% des assurés ont déclaré au moins 1 sinistre à leur assurance moto au cours des 3 dernières années ;
  • 45% des motards privilégient une assurance moto tous risques et 28% une assurance moto au tiers ;
  • Les jeunes conducteurs représentent 30% des assurés ;
  • Un coefficient de bonus-malus de 0,69.

Creuse (308€/an)

La département de la Creuse est le moins cher de la région Nouvelle-Aquitaine. Une situation très avantageuse qui s’explique par un taux de sinistres exceptionnellement faible et par la forte proportion d’assurance moto au tiers, moins coûteuse que l’assurance moto tous risques.

  • Moins d’1% des assurés a déclaré au moins 1 sinistre à leur assurance moto au cours des 3 dernières années ;
  • 42% des motards privilégient une assurance moto tous risques et 31% une assurance moto au tiers ;
  • Les jeunes conducteurs représentent 28% des assurés ;
  • Un coefficient de bonus-malus de 0,7.

Deux-Sèvres (413€/an)

Avec le plus fort taux d’assurance moto tous risques de la région et la proportion de jeunes conducteurs la plus élevée, le département des Deux-Sèvres est l’un des plus onéreux de la région. Une répartition légèrement compensée par un taux de sinistres inférieur à la moyenne nationale.

  • 5% des assurés ont déclaré au moins 1 sinistre à leur assurance moto au cours des 3 dernières années ;
  • 55% des motards privilégient une assurance moto tous risques et 15% une assurance moto au tiers ;
  • Les jeunes conducteurs représentent 34% des assurés ;
  • Un coefficient de bonus-malus de 0,7.

Dordogne (367€/an)

Malgré un taux de sinistres particulièrement élevé pour la région Nouvelle-Aquitaine, la Dordogne reste dans la moyenne basse des primes d’assurance moto. Une situation rendue possible par un coefficient bonus-malus très avantageux et une faible proportion de jeunes conducteurs.

  • 8% des assurés ont déclaré au moins 1 sinistre à leur assurance moto au cours des 3 dernières années ;
  • 44% des motards privilégient une assurance moto tous risques et 19% une assurance moto au tiers ;
  • Les jeunes conducteurs représentent 28% des assurés ;
  • Un coefficient de bonus-malus de 0,64.

Gironde (416€/an)

En Gironde, plus de la moitié des motards plébiscitent une couverture tous risques pour leur assurance moto. C’est plus que dans les départements voisins, plaçant la Gironde parmi les factures moyennes les plus élevées de Nouvelle-Aquitaine.

  • 7% des assurés ont déclaré au moins 1 sinistre à leur assurance moto au cours des 3 dernières années ;
  • 55% des motards privilégient une assurance moto tous risques et 17% une assurance moto au tiers ;
  • Les jeunes conducteurs représentent 30% des assurés ;
  • Un coefficient de bonus-malus de 0,68.

Haute-Vienne (391€/an)

En Haute-Vienne, la sinistralité élevée vient faire grimper la prime moyenne d’assurance moto, proche de la région dans ce département. Un coefficient bonus-malus peu avantageux affecte également peu favorablement la facture moyenne.

  • 7% des assurés ont déclaré au moins 1 sinistre à leur assurance moto au cours des 3 dernières années ;
  • 42% des motards privilégient une assurance moto tous risques et 24% une assurance moto au tiers ;
  • Les jeunes conducteurs représentent 30% des assurés ;
  • Un coefficient de bonus-malus de 0,7.

Landes (336€/an)

C’est dans les Landes que le nombre de jeunes conducteurs est une des plus faibles de la région Nouvelle-Aquitaine, à égalité avec la Dordogne et la Creuse. La prime moyenne d’assurance moto en est affectée de façon positive.

  • 5% des assurés ont déclaré au moins 1 sinistre à leur assurance moto au cours des 3 dernières années ;
  • 41% des motards privilégient une assurance moto tous risques et 23% une assurance moto au tiers ;
  • Les jeunes conducteurs représentent 28% des assurés ;
  • Un coefficient de bonus-malus de 0,65.

Lot-et-Garonne (390€/an)

Le département du Lot-et-Garonne bénéficie d’un des plus faibles taux de sinistralité de la région, affectant de manière positive la prime moyenne d’assurance moto. Pour autant, la part de jeunes conducteurs est légèrement plus élevée qu’ailleurs.

  • 1% des assurés a déclaré au moins 1 sinistre à leur assurance moto au cours des 3 dernières années ;
  • 49% des motards privilégient une assurance moto tous risques et 22% une assurance moto au tiers ;
  • Les jeunes conducteurs représentent 31% des assurés ;
  • Un coefficient de bonus-malus de 0,66.

Pyrénées-Atlantiques (363€/an)

Les Pyrénées-Atlantiques se démarquent des départements voisins avec une prime moyenne d’assurance moto globalement plus avantageuse, grâce à une sinistralité relativement faible et une part de jeunes conducteurs inférieure à la moyenne.

  • 4% des assurés ont déclaré au moins 1 sinistre à leur assurance moto au cours des 3 dernières années ;
  • 49% des motards privilégient une assurance moto tous risques et 20% une assurance moto au tiers ;
  • Les jeunes conducteurs représentent 29% des assurés ;
  • Un coefficient de bonus-malus de 0,69.

Vienne (399€/an)

La Vienne présente une des proportions de jeunes conducteurs les plus élevées de la région, à égalité avec les Deux-Sèvres et la Charente-Maritime. C’est également le département de Nouvelle-Aquitaine où le coefficient de bonus-malus est parmi les moins avantageux.

  • 3% des assurés ont déclaré au moins 1 sinistre à leur assurance moto au cours des 3 dernières années ;
  • 39% des motards privilégient une assurance moto tous risques et 20% une assurance moto au tiers ;
  • Les jeunes conducteurs représentent 34% des assurés ;
  • Un coefficient de bonus-malus de 0,73.
Méthodologie de l’étude : résultats obtenus sur un échantillon de 117 996 primes d’assurance moto cliquées par les utilisateurs de LeLynx.fr sur la période du 01/03/16 au 31/03/17.
Plus de détails sur ce thème