En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Grand Est : un faible nombre de sinistres fait baisser la facture à 420€/an

LeLynx.fr - mis à jour le

Etude LeLynx.fr – Le baromètre 2017 de l’assurance moto met en lumière les différents critères tarifant, grâce auxquels il est possible de décrypter les primes de la région Grand Est et de ses départements.

Sur l’ensemble de la France métropolitaine, le Grand Est se situe en 5ème position des régions où l’assurance moto coûte le moins cher. La région bénéficie de la plus faible sinistralité du pays, avec seulement 4% des motards ayant déclaré à leur assureur au moins 1 sinistre au cours des 3 dernières années. Les nombre d’accidents corporels déclarés (17%) y est cependant plus important que dans le reste de la France, à l’opposé des vols (7%), biens moins fréquemment déclarés.

Autres facteurs tarifant qui expliquent la prime moyenne de la région Grand Est :

  • La proportion de jeunes conducteurs est plus importante que dans le reste de la France (33% contre 30%), notamment dans les Vosges ;
  • C’est la couverture tous risques qui est plébiscitée par plus de la moitié des motards (52% contre 50%) ;
  • Le coefficient bonus-malus est légèrement plus avantageux en Grand Est que dans l’ensemble du pays (0,67 contre 0,68), comme dans l’Aube ;
  • Les deux-roues possédant plus de 125cm3 sont plus nombreux dans la région que partout ailleurs en France (73% contre 66%), au détriment des plus petites cylindrées ;
  • Le stationnement très sécurisé des garages individuels fermés (90% contre 74%) et le désintérêt pour le stationnement sur la voie publique (4% contre 11%) fait se démarquer la région ;
  • Davantage de motards ont un usage de leur deux-roues exclusivement privé (57% contre 52%) ;

Les marques préférées des motards du Grand Est sont Yamaha (26% des deux-roues les plus comparés sur LeLynx.fr pour la région entre le 01/03/16 et le 31/03/17), Honda (18%) et Suzuki (17%).

Ardennes (395€/an)

Les Ardennes affichent une prime moyenne d’assurance moto nettement inférieure à la moyenne du Grand Est, profitant d’une sinistralité basse et d’un coefficient bonus-malus un peu plus avantageux que celui des départements voisins.

  • 5% des assurés ont déclaré au moins 1 sinistre à leur assurance moto au cours des 3 dernières années ;
  • 57% des motards privilégient une assurance moto tous risques et 18% une assurance moto au tiers ;
  • Les jeunes conducteurs représentent 33% des assurés ;
  • Un coefficient de bonus-malus de 0,68.

Aube (381€/an)

Si le département de l’Aube profite d’une prime moyenne d’assurance moto faible, c’est en partie grâce à la faible proportion de jeunes conducteurs par rapport aux départements voisins, mais également au coefficient bonus-malus plus avantageux qu’ailleurs en Grand Est.

  • 3% des assurés ont déclaré au moins 1 sinistre à leur assurance moto au cours des 3 dernières années ;
  • 46% des motards privilégient une assurance moto tous risques et 20% une assurance moto au tiers ;
  • Les jeunes conducteurs représentent 30% des assurés ;
  • Un coefficient de bonus-malus de 0,62.

Bas-Rhin (435€/an)

Affichant une prime moyenne d’assurance moto assez élevée par rapport aux autres départements de la région Grand Est, le Bas-Rhin possède une proportion importante de jeunes conducteurs et près de la moitié des motards du département optent pour une couverture tous risques.

  • 5% des assurés ont déclaré au moins 1 sinistre à leur assurance moto au cours des 3 dernières années ;
  • 50% des motards privilégient une assurance moto tous risques et 23% une assurance moto au tiers ;
  • Les jeunes conducteurs représentent 35% des assurés ;
  • Un coefficient de bonus-malus de 0,69.

Haut-Rhin (433€/an)

Avec une prime proche de son voisin, le Bas-Rhin, le département du Haut-Rhin affiche également une part importante de jeunes conducteurs et davantage encore de couvertures tous risques, ce qui fait rapidement grimper la prime moyenne d’assurance moto.

  • 4% des assurés ont déclaré au moins 1 sinistre à leur assurance moto au cours des 3 dernières années ;
  • 53% des motards privilégient une assurance moto tous risques et 18% une assurance moto au tiers ;
  • Les jeunes conducteurs représentent 34% des assurés ;
  • Un coefficient de bonus-malus de 0,68.

Haute-Marne (437€/an)

Ex aequo avec la Meuse, le département de Haute-Marne bénéficie d’une sinistralité parmi les plus faibles de la région, mais également du pays. Pour autant, la forte proportion de jeunes conducteurs fait grimper la prime moyenne d’assurance moto.

  • 1% des assurés a déclaré au moins 1 sinistre à leur assurance moto au cours des 3 dernières années ;
  • 40% des motards privilégient une assurance moto tous risques et 27% une assurance moto au tiers ;
  • Les jeunes conducteurs représentent 34% des assurés ;
  • Un coefficient de bonus-malus de 0,67.

Marne (453€/an)

Le département de la Marne est le département où la prime moyenne d’assurance moto est la plus chère de la région Grand Est, notamment à cause d’une sinistralité particulièrement élevée.

  • 7% des assurés ont déclaré au moins 1 sinistre à leur assurance moto au cours des 3 dernières années ;
  • 46% des motards privilégient une assurance moto tous risques et 20% une assurance moto au tiers ;
  • Les jeunes conducteurs représentent 35% des assurés ;
  • Un coefficient de bonus-malus de 0,69.

Meurthe-et-Moselle (416€/an)

La Meurthe-et-Moselle possède la proportion d’assurés plébiscitant la couverture d’assurance moto tous risques la plus élevée par rapport aux autres départements du Grand Est, faisant ainsi grimper la facture moyenne du département.

  • 5% des assurés ont déclaré au moins 1 sinistre à leur assurance moto au cours des 3 dernières années ;
  • 59% des motards privilégient une assurance moto tous risques et 16% une assurance moto au tiers ;
  • Les jeunes conducteurs représentent 32% des assurés ;
  • Un coefficient de bonus-malus de 0,65.

Meuse (368€/an)

Bénéficiant d’un taux de sinistres particulièrement bas par rapport aux autres départements de la région Grand Est, la Meuse profite d’une prime moyenne d’assurance moto la plus basse comparé à ses voisins.

  • 1% des assurés a déclaré au moins 1 sinistre à leur assurance moto au cours des 3 dernières années ;
  • 38% des motards privilégient une assurance moto tous risques et 22% une assurance moto au tiers ;
  • Les jeunes conducteurs représentent 33% des assurés ;
  • Un coefficient de bonus-malus de 0,69.

Moselle (411€/an)

Parce qu’elle profite d’une sinistralité faible et d’un coefficient bonus-malus avantageux par rapport aux autres départements du Grand Est, la Moselle affiche une prime moyenne d’assurance moto plus faible que la moyenne.

  • 3% des assurés ont déclaré au moins 1 sinistre à leur assurance moto au cours des 3 dernières années ;
  • 56% des motards privilégient une assurance moto tous risques et 18% une assurance moto au tiers ;
  • Les jeunes conducteurs représentent 31% des assurés ;
  • Un coefficient de bonus-malus de 0,65.

Vosges (394€/an)

Le département des Vosges se démarque de ses voisins régionaux par le fait qu’elle possède la part la plus importante de jeunes conducteurs ainsi que le coefficient bonus-malus le moins avantageux du Grand Est.

  • 2% des assurés ont déclaré au moins 1 sinistre à leur assurance moto au cours des 3 dernières années ;
  • 50% des motards privilégient une assurance moto tous risques et 25% une assurance moto au tiers ;
  • Les jeunes conducteurs représentent 38% des assurés ;
  • Un coefficient de bonus-malus de 0,7.

Méthodologie de l’étude : résultats obtenus sur un échantillon de 117 996 primes d’assurance moto cliquées par les utilisateurs de LeLynx.fr sur la période du 01/03/16 au 31/03/17.