Vigilance requise pour les motards avec la semaine de la sécurité routière

Du 16 au 22 septembre prochain, le gouvernement, à savoir la Direction à la circulation et à la sécurité routières (DSCR), qui dépend du ministère de l’Intérieur et du secrétariat d’état aux Transports, met en place la semaine nationale de la mobilité et de la sécurité routière.

Le but de cette semaine de la sécurité routière est évidemment de sensibiliser les conducteurs aux dangers sur la route.

Une attention particulière pour les deux-roues motorisés (2RM)

Selon le gouvernement, le risque d’être tué lors d’un accident est 23 fois plus élevé sur un deux-roues motorisé que dans une voiture. C’est pour cette raison que la Sécurité routière a lancé dès le 11 juin 2010 une campagne de prévention afin de sensibiliser les usagers de la route à cette réalité.

Ainsi, la sécurité des deux-roues motorisés est au cœur de la campagne de la sécurité routière car certains comportements à risque sont observés chez les usagers des deux-roues motorisés notamment que la vitesse moyenne des motocyclistes est supérieure de 10 km/h à celle des automobilistes.

Par ailleurs, la DSCR met aussi l’accent sur le comportement des automobilistes à l’égard des deux-roues motorisés qui, dans 60 % des cas d’accident, ne voient pas le motocycliste avant d’engager sa manœuvre.

Les gestes qui sauvent en deux-roues motorisés

L’effort de la Sécurité Routière va donc se concentrer à mettre en avant une série de gestes qui sauvent à l’attention des motards:

  • respecter les distances,
  • apprendre à bien freiner,
  • éviter le danger,
  • modérer ses accélérations,
  • adapter son allure,
  • ajuster sa conduite aux intempéries,
  • bien se positionner dans la circulation,
  • allumer ses feux de jour comme de nuit,
  • choisir un équipement adapté et visible.

Source: Portail du gouvernement.

LeLynx.fr vous conseille de faire une simulation de devis en ligne pour votre assurance moto et votre assurance auto au moins une fois par an.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres