Top 5 des véhicules urbains les plus futuristes

Top 5 des véhicules urbains du futur.

Se déplacer en ville n’est pas tâche aisée. Embouteillages en voiture, dédales et retards en transports en commun… Heureusement, les inventeurs d’aujourd’hui s’intéressent aux problématiques de mobilité de demain ! Voici donc le top 5 des véhicules urbains qui vont révolutionner notre façon de nous déplacer en ville.

5. Vélos à assistance électrique (VAE)

Un vélo électrique connecté idéal pour les petits déplacements urbains.

Profitant des pistes cyclables déjà installées, les VAE peuvent atteindre une vitesse de croisière de 30 km/h pour une autonomie comprise entre 80 et 140 km tout en étant dotés de fonctions intelligentes. C’est le cas du vélo canadien Vanhawks Valour, pourvu de capteurs à ultrasons capables de détecter les dangers dans les angles morts et d’avertir le cycliste en émettant des vibrations dans le guidon. L’idéal pour réaliser les petits trajets quotidiens sans effort.

Astuce Malynx !

Assurer un vélo ou une bicyclette n’est pas nécessaire, bien qu’il soit possible de souscrire à des assurances facultatives pour garantir les dommages que vous ou votre bicyclette pouvez subir, mais aussi ceux que vous pouvez causer (votre responsabilité civile). Bonne nouvelle : les VAE sont soumis à la même réglementation.

4. Hoverboard

L'hoverboard est un moyen de se déplacer en ville qui remporte un vif succès.

C’est le nouveau mode de transport à la mode. Appelé aussi « gyropode » ou « skateboard électrique », l’hoverboard est une planche équipée de 2 roues sur les côtés qu’un gyroscope permet de tenir en équilibre. Avec une autonomie de 15 à 20 km et un temps de charge de 2 heures, l’hoverboard est capable d’aller jusqu’à 15 km/h. Certains modèles s’inscriront particulièrement bien dans le quotidien des citadins, puisqu’ils permettent d’écouter de la musique tout en roulant grâce à des hauts-parleurs reliés au bluetooth directement installés dans l’engin.

3. Monoroues

La monoroue est un moyen de transport minimaliste qui demande de la dextérité.

Moyen de transport minimaliste, la monoroue est tout à fait singulière. L’utilisateur, debout sur les cale-pieds placés de part et d’autre de la roue, n’a qu’à s’incliner vers l’avant pour avancer, vers l’arrière pour freiner ou reculer, et doit orienter ses épaules ou ses pieds vers la droite ou la gauche pour tourner. La monoroue du fabricant américain Solowheel peut parcourir une distance de 9 à 15 km (selon le poids du conducteur) à une vitesse de pointe pouvant aller jusqu’à 20 km/h.

Onewheel est l'alternative skateboard au monoroue.

Pour les amateurs de sensations fortes, le skateboard électrique Onewheel est doté d’une unique roue centrale. Il se contrôle comme une monoroue classique, mais une application connectée en bluetooth permet de choisir la vitesse, différents modes de conduite, ou encore de visualiser le niveau de la charge. Ce skateboard unique en son genre grimpe jusqu’à 20 km/h et peut parcourir entre 6 et 9 km pour 20 minutes de charge.

2. Scooters électriques pliables

Les scooters électriques pliables sont révolutionnaires pour les citadins.

Les scooters électriques pliables sont révolutionnaires pour les citadins, qui, lorsqu’ils habitent en appartement, peuvent avoir du mal à garer leur véhicule. Une société néerlandaise a conçu le modèle Gigi : un scooter de 30 kg qui se plie en seulement trois étapes et cinq secondes. Prévu d’être commercialisé en Allemagne et en Belgique dans un premier temps, il peut rouler jusqu’à 35 km/h, bien que son autonomie soit limitée à une heure. En France, les modèles de scooters électriques pliables Stigo ou INU devraient être disponibles à la vente au cours de l’année.

Astuce Malynx !

Qu’il soit pliable ou non, un scooter doit être assuré au même titre que n’importe quel deux-roues ! Il est toujours dans votre intérêt de comparer les offres lorsque vous cherchez à souscrire une assurance scooter tiers ou une couverture tous risques, bien plus complète en cas d’accident.

1. Tricycle futuriste

Le parfait compromis entre la moto et la voiture pourrait changer la façon de se déplacer en ville.

Le parfait compromis entre la moto et la voiture pourrait changer la façon de se déplacer en ville. Avec l’i-Road, Toyota propose un véhicule électrique 3 roues flexible et confortable, ultra compact et doté d’une roue arrière directrice et de deux roues avant motrices intégrant chacune un moteur. L’i-Road grimpe jusqu’à 60 km/h et peut parcourir 50 km pour seulement 3 heures de charge sur une prise de courant domestique. Ce concept – pour le moins surprenant – n’est pas encore commercialisé, mais proposé en auto-partage dans le cadre d’un partenariat avec la ville de Grenoble. Si ce type de véhicule vient à se démocratiser, les propriétaires devront-ils souscrire à une assurance moto classique ? Le mystère demeure pour le moment.

BONUS ! Le Flyboard Air

Le Flyboard Air ressemble à l’union entre un drone et un jetpack.

La prochaine révolution en matière de transport pourrait se passer entièrement de roues. Le Flyboard Air ressemble à l’union entre un drone et un jetpack. Pas de sac à dos, mais une planche inspirée de celle utilisée par Marty McFly, dans Retour vers le futur 2. Le pilote utilise une manette pour prendre le contrôle de l’engin, qui peut voler au-dessus de la terre et de l’eau à la vitesse de 150 km/h … avec une autonomie de 10 minutes. En cas de chute, l’utilisateur possède un gros casque de protection, ce qui est probablement bien insuffisant pour protéger d’une chute de 3 000 m, l’altitude maximale atteinte par l’appareil pour l’instant. Un bolide décoiffant qui pourrait changer notre façon de voir les déplacements urbains !

La vidéo de démonstration :

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres