« Il n’est pas question de demander aux motards de porter une chasuble phosphorescente »

Ah bon? Cette phrase est l’œuvre du ministre de l’Intérieur Claude Guéant qui a tenu, après la très forte mobilisation des usagers de la route le 18 juin dernier, à préciser que la mesure visant à affubler les conducteurs de 2 roues d’un gilet jaune fluo avait été mal comprise.

Imbéciles que nous sommes, nous avions cru qu’il était question que les conducteurs de motos et de tricycles portent un équipement rétro-réfléchissant. Quelle erreur d’interprétation puisque le texte du CISR du 11 mai dit à ce sujet (et nous citons):«Les conducteurs de motos et de tricycles devront porter un équipement rétro-réfléchissant».

Ce qui, vous l’aurez compris, n’a évidemment rien à voir.

Améliorer les dispositifs réfléchissants des motards

Selon le ministre, il s’agit «simplement d’améliorer les dispositifs réfléchissants que beaucoup d’entre eux portent déjà». Eux, c’est bien entendu les motards, scootéristes et autres conducteurs de 2RM.

Donc voilà, tout est dit, nous n’avions rien compris puisque nous pensions naïvement que le gouvernement voulait obliger les motards à porter un gilet jaune alors que le gouvernement veut «simplement» obliger les motards à porter un gilet jaune…

 

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres