Pas assez de places de parking pour deux-roues à Paris

Le chiffre vient de tomber, ce ne sont pas moins de 100000 procès-verbaux qui ont été distribués aux motocyclistes à Paris en 2011 pour stationnement gênant. C’est une contravention de 2ème classe punie d’une amende de 35 euros. Le deuxième rang du classement des contraventions les plus distribuées aux utilisateurs de deux-roues est occupé par le passage au feu rouge avec… 7022 verbalisations seulement. Cette différence énorme serait due au manque de places de parking pour les motos et les scooters.

De plus en plus d’amendes pour le stationnement sur les trottoirs?

En effet, d’après les chiffres que nous donne LeParisien.fr, le nombre de places de stationnement ne suffit pas à satisfaire la demande croissante. 150000 deux-roues entrent dans Paris tous les jours, mais il n’y avait que 40000 places pour les accueillir en mai 2012. Il précise que le nombre de motocyclistes a doublé en 20 ans dans la capitale.

La mairie de Paris tente de régler le problème, mais les 18000 places créées depuis 2008 ne suffisent pas à satisfaire la demande. Ce manque de place oblige donc les motards à se garer où ils le peuvent et le plus souvent, c’est sur le trottoir. Or normalement, cette pratique est interdite par l’article R417-10 du Code de la route. Selon cet article, se garer sur un trottoir constitue un stationnement gênant. Les motards, eux, se défendent de déranger les piétons. Beaucoup d’entre eux expliquent qu’ils prennent bien soin de laisser de la place sur le trottoir.

Cela n’empêche que les sanctions pleuvent. En plus des 100000 amendes, le nombre de motos qui partent à la fourrière augmente. En 2010, 3150 motos ont été enlevées alors qu’en 2011, ce chiffre passe à 8800. Pourtant, il y a quelques années, les autorités parisiennes avaient décidé d’être conciliantes avec les motocyclistes.

Verbaliser avec tolérance et discernement

Si vous avez été verbalisé parce que vous avez stationné sur le trottoir, peut-être pourrez-vous faire annuler cette contravention. Pourquoi? Parce que la Préfecture de Paris et la mairie se sont exprimées en faveur de cette pratique quand elle est raisonnable.

Premièrement, en 2007, une charte a été signée entre le maire Bertrand Delanoë et la Fédération Française des Motard en Colère (FFMC). Celle-ci vise à améliorer la cohabitation entre les motocyclistes et les autres usagers. Elle prévoit notamment la possibilité de garer son deux-roues sur les trottoirs, faute de places de stationnement. Plusieurs modalités viennent réguler cette pratique (ne pas s’arrêter ou stationner sur un trottoir étroit ou sur les bouches d’incendies, par exemple).

Et le 13 mai 2008, une circulaire préfectorale invitait les contractuels à verbaliser avec tolérance et discernement les deux-roues garés sur le trottoir. Seuls ceux qui gênaient vraiment la circulation des autres usagers devraient recevoir une contravention.

Puisque ce droit est reconnu aux motocyclistes, si vous vous êtes garé sur le trottoir à Paris de façon responsable, mais que vous avez reçu une amende, vous pourrez la contester. Sur son site, la FFMC indique comment se défendre dans un tel cas. Elle propose en téléchargement une lettre-type de contestation à envoyer en courrier recommandé avec accusé de réception à la préfecture de police. Joigniez à votre courrier:

  • Des photos de votre stationnement afin de prouver qu’il ne gênait pas;
  • L’original du PV (gardez-en une copie);
  • Une copie de la circulaire préfectorale.

Plus vous êtes précis, plus votre demande a de chances d’aboutir. En cas d’échec, vous pouvez encore vous tourner vers le procureur de la République. Cependant, sachez qu’en cas d’échec, vous devrez payer l’amende majorée (75 euros). Vous pourrez aussi demander au procureur d’être entendu au tribunal de police, mais là encore, en cas d’échec vous devrez payer plus cher car le juge n’est pas lié par le montant de l’amende forfaitaire et dans ce cas de figure, vous pourriez payer jusqu’à 150 euros.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres