Les motards en colère s’engagent dans les législatives

Après l’élection présidentielle viennent les législatives. Comme rien n’est encore vraiment joué, les motards en colère (aka la FFMC) ont décidé, après avoir interrogés les présidentiables sur 3 thématiques liées à la pratique de la moto, à savoir la sécurité routière, le sport moto et les loisirs verts, de réitérer leurs questions, à l’attention cette fois des candidats aux législatives.

Bien qu’en gros, les questions adressées aux candidats à l’élection législative restent les mêmes que celles préalablement posées aux présidentiables, elles sont affinées et plus précises.

Les questions posées par la FFMC aux futurs députés

Le questionnaire à l’attention des candidats en lice pour l’élection présidentielle s’ouvrait sur la reconnaissance du 2 roues comme moyen de transport légitime et alternatif au «tout-voiture». De la même manière, la première question posée aux futurs députés vise à connaître leurs positions sur la place qu’ils comptent accorder aux deux-roues.

Les motards en colère reviennent également sur le décret du 03 janvier 2012 qui imposera aux motards dès le 1er janvier 2013 le port d’un dispositif rétro-réfléchissant et qui, s’il n’est pas respecté, entraînera le retrait de 2 points sur le permis et le règlement d’une amende de 3e classe.

La FFMC réitère par-là sa demande de suppression dudit décret, de la même manière qu’elle invite les candidats à renoncer au projet de création d’un contrôle technique obligatoire pour les deux-roues.

Enfin, la FFMC interpelle les candidats sur le prix des péages autoroutiers et leurs conséquences négatives sur la sécurité routière puisque les motards sont amenés à emprunter un autre chemin, moins sûr que l’autoroute.

L’abandon du projet de création de zones d’action prioritaires pour l’air (ZAPA) interdisant aux 2 roues d’avant 2004 d’y circuler, est également sollicité par la FFMC.

Pour retrouver le questionnaire de la FFMC aux candidats aux législatives, cliquez ici.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres