La FFMC revient sur la « communication à géométrie variable » de la sécurité routière

Par communiqué daté du 27 juillet 2011, la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) a tenu à préciser que les chiffres de l’accidentalité routière pour l’année 2010 venant d’être publiés par l’Observatoire National Interministériel de la sécurité routière (ONISR), ne collaient pas vraiment avec les mesures extrêmement répressives prises par le gouvernement.

Une baisse de 20,7% des tués à moto

La FFMC remet en cause le discours alarmiste et précoce du gouvernement qui comme vous le savez l’avait poussé à tenir un Conseil Interministériel de la sécurité routière (CISR) d’urgence, duquel étaient sorties les grandes mesures répressives que vous connaissez.

Selon les résultats définitifs de l’accidentalité routière pour 2010 publiés par l’ONISR, les chiffres seraient plutôt bons et il y aurait même eu une baisse de 20,7% des tués à moto.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres