En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Détecteurs de fumée : quel bilan pour la loi Morange ?

Cela fait cinq ans que les détecteurs de fumée sont obligatoires dans les logements. La loi Morange, à l’origine de cette mesure, a fait l’objet d’une étude OpinionWay.

Détecteur de fumée

La loi Morange est-elle bien appliquée ? A en croire un sondage réalisé par OpinionWay pour l’assureur Matmut (disponible en intégralité ici), les Français sont 89% à avoir installé un détecteur automatique avertisseur de fumée (Daaf). Ils sont 92% à penser qu’un tel dispositif permet de sauver des vies. La loi est donc globalement bien appliquée et comprise par les citoyens.

47% des Français possèdent plus d’un détecteur chez eux, ce qui reste relativement faible. Dans 20% des cas, le Daaf est placé – à tort – dans la cuisine. Les habitations à plusieurs étages doivent compter un détecteur par niveau, de préférence dans les couloirs ou sur le palier. Les cuisines, salles de bain et garages sont à éviter.

Incendie habitation : la prévention
Lire l'article

Entretenir son détecteur de fumée

Le problème principal est le manque d’entretien. Certes, 62% des Français ont posé eux-mêmes le détecteur et 41% d’entre eux l’entretiennent de manière annuelle. Cependant, 36% ne vérifient pas son état, ce qui présente un risque majeur : l’appareil doit être dépoussiéré, les piles changées, et le bip sonore testé par précaution.

Selon le sondage, 27% des Français craignent qu’un incendie survienne dans leur logement. Ils sont 92% à estimer – avec raison – que la fumée est plus dangereuse que les flammes et 65% pensent maîtriser les bons gestes en cas d’incendie. Près de 9 personnes interrogées sur 10 pensent qu’un problème électrique est souvent à l’origine du feu, ce qui est plutôt vrai : un incendie sur 4 est de source électrique.

Astuce Malynx !

Êtes-vous bien couvert en cas d’incendie ? Comparez votre assurance habitation avec celles du marché et choisissez le meilleur niveau d’indemnisation.