En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Comment prévenir les accidents domestiques ?

Jihane Bensouda - mis à jour le

Chaque année, on recense en France pas moins de 10 à 12 millions d’accidents de la vie courante, d’où un problème majeur de santé publique. Vous disposez d’une protection dans le cadre de votre assurance habitation mais le plus important et de connaître les gestes à adopter pour prévenir ces désagréments.

Qu’appelle-t-on accidents domestiques ?

Averties, les familles ne savent pas toujours comment mettre en pratique des solutions pour éviter les risques. Pourtant, le foyer est un véritable parcours piégé pour les plus fragiles. Enfants et personnes âgées sont les plus vulnérables face aux accidents domestiques. Ils représentent la première cause d’hospitalisation chez les enfants et peuvent avoir des conséquences dramatiques pour les personnes âgées.

Curiosité ou encore inattention sont des raisons liées aux accidents domestiques. Chute, intoxication, brûlure, étouffement, électrocution, quels sont les réflexes à adopter ?

Prévenir les risques pour vos enfants

Souvent guidés par une curiosité croissante, les enfants en phase de développement sont confrontés aux risques domestiques à longueur de journée.

Une porte qui claque et c’est un doigt qui peut être coincé, un manche de casserole trop près du rebord et c’est une brûlure inévitable, un petit objet à portée et c’est l’étouffement qui menace. Ces mises en situation sont autant de dangers potentiels.

  • Surveillez votre enfant. Première étape à suivre si l’on veut sécuriser le terrain. Vous le savez tous, si vous baissez la garde, les enfants n’hésiteront pas à aller explorer les environs. La démarche n’est pas mauvaise en soi mais elle peut devenir dangereuse si votre enfant s’aventure sur un terrain glissant.
  • Expliquez les dangers à votre enfant. A parti d’un certaine âge, votre enfant sera assez mature pour assimiler le fait que certaines choses sont dangereuses pour lui. Il comprendra par exemple qu’il faut bien mâcher une cacahuète pour ne pas risquer de s’étouffer avec.

accident enfant maison

Sécurisez votre habitation en prenant vos précautions

Quelques conseils que vous pouvez facilement appliquer chez vous :

  • Dans la cuisine : évitez les brûlures en habillant votre four d’une grille de protection et en tournant le manche de vos casseroles vers l’intérieur. Ne laissez pas traîner les sacs plastiques pour prévenir l’étouffement et placez les produits ménagers en hauteur pour ne pas tenter votre enfant ;
  • Dans la chambre : évitez les couettes et oreillers, peluches et animaux dans le lit de votre enfant jusqu’à 36 mois pour ne pas risquer l’étouffement ;
  • Dans le salon : sécurisez l’accès aux prises électriques et aux portes avec des protections adaptées. Empêchez l’accès aux escaliers avec des barrières en haut et bas. Pensez également à placer vos plantes d’intérieur en hauteur, elles peuvent être toxiques pour votre enfant ;
  • Dans la salle de bain : optez pour le tapis de bain intérieur et extérieur pour prévenir la chute.
Astuce Malynx !

Des parents informés, ce sont des enfants prévenus du danger. La diminution des accidents domestiques passe d’abord par la prévention !

Accident domestique : les seniors aussi concernés

Du côté des seniors, il est indispensable de prendre quelques précautions pour éviter des accidents domestiques qui pourraient avoir de malheureuses conséquences.

Avec l’âge, la vue baisse, les réflexes se détériorent et l’inattention l’emporte. Chutes, intoxication, brûlures… Les dangers de l’habitation ne manquent pas à l’appel. Il est important d’adapter chaque pièce pour sécuriser le logement. Eviter les chutes : l’accident peut survenir vite mais la chute a plus de complications pour un senior. Pour les prévenir :

  • Fils qui traînent et tapis mal disposé doivent être rangés pour ne pas risquer de se prendre les pieds dedans ;
  • Les sols mouillés doivent être protégés d’un tapis antidérapant pour éviter de glisser ;
  • Gare aux intoxications. Les aliments peuvent rester stockés dans le frigo plus longtemps que de raison. Veillez à faire le vide dès que vous en avez l’occasion pour une meilleure hygiène alimentaire qui évitera des risques d’intoxication ;
  • Organiser son intérieur par de petits travaux pour le confort de nos seniors peut faire la différence. N’hésitez pas à repenser l’habitation de votre entourage senior pour optimiser la prévention contre les accidents domestiques.
Cet article vous a-t-il été utile ?