En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Habitation : les accidents domestiques graves en hausse pendant le confinement

Durant le confinement, les Français ont passé plus de temps dans leur habitation. Si les accidents de la vie courante ont diminué, les accidents domestiques graves ont eux connu une forte hausse.

accident domestique

Pendant le confinement, les accidents domestiques graves impliquant un passage aux urgences ont fortement augmenté. Selon une étude Santé Publique France, deux types de population ont été particulièrement touchées : les enfants (+20%) et les plus de 45 ans (+25%). Une progression étroitement liée à la crise sanitaire.

En effet, pour les enfants, beaucoup de passages aux urgences surviennent après des chutes. Comme le note le rapport, « la modification des modes de vie familiaux du fait du confinement […] a pu modifier les comportements des parents vis-à-vis de la surveillance de leurs enfants ». Les chutes sont également souvent en cause chez les 65-84 ans. Enfin, pour les adultes, le hausse peut s’expliquer par le fait que les Français ont passé bien plus de temps à domicile qu’en temps normal. Beaucoup se sont lancés dans des travaux domestiques ou du jardinage, avec du matériel qu’ils ne maîtrisaient pas forcément.

Baisse des accidents de la vie courante

En revanche, le nombre de passages aux urgences liés à des accidents de la vie courante a lui diminué de moitié (-55%) pendant le confinement. Cette baisse concerne tous les âges. Elle n’est pas surprenante pour les auteurs de l’étude et s’explique également par les mesures de confinement. La fermeture des écoles et l’interdiction des activités extérieures ont tout simplement limité les conditions de production d’accidents.

Autre raison : avec l’épidémie de Covid-19, beaucoup de personnes ne se sont pas rendues aux urgences, soit par peur de contracter le virus, soit par souhait de ne pas engorger les services. Pour rappel, les accidents domestiques provoquent chaque année 5 millions de passage aux urgences, des centaines d’hospitalisations et 20 000 morts.

Comment prévenir les accidents domestiques ?
Lire l'article