En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Tempêtes : une facture d’environ 200 millions d’euros pour les assureurs

Selon les premières estimations de la Fédération française de l’assurance, les tempêtes Carmen et Eleanor ont occasionné plus de 150 000 sinistres, pour un coût estimé d’environ 200 millions d’euros. Elle rappelle comment se faire indemniser par son assurance habitation.

tempete toit abimé

Environ 200 millions d’euros. C’est le coût des indemnisations, estimé par la Fédération française de l’assurance (FFA) suite aux tempêtes Carmen et Eleonor qui ont touché la France ces dernières semaines. Plus de 150 000 sinistres ont ainsi été recensés.

La grande majorité des sinistrés sont des particuliers, répartis dans une quarantaine de départements. Néanmoins, le coût de ces sinistres « pourrait être amené à évoluer au regard des risques d’inondations toujours en cours », précise la FFA.

L’indemnisation en cas de tempête

Son président, Bernard Spitz, ajoute que « les assureurs sont pleinement mobilisés aux côtés des particuliers et professionnels pour les accompagner dans la prise en charge des dommages subis et procéder aux indemnisations dans les meilleurs délais ».

En effet, tous les contrats d’assurance habitation comportent obligatoirement une garantie catastrophes naturelles, prenant en charge les dégâts en cas de tempête. Les déclarations de sinistres peuvent être réalisées par tout moyen (téléphone, internet ou courrier), dans un délai de cinq jours.