En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Inondations : 80% des travaux préventifs sont pris en charge par l’Etat

Un décret, publié samedi au Journal officiel, est venu relever l’aide financière de l’Etat pour des travaux visant à réduire la vulnérabilité des habitations face aux inondations.

Inondation

« Le décret introduit une hausse du taux de financement des travaux de réduction de la vulnérabilité aux inondations des habitations par le fonds de prévention des risques naturels majeurs ». Publié au Journal officiel samedi 7 décembre, ce décret vient modifier la législation du Code de l’environnement.

Dans ce sens, la prise en charge des travaux par le Fonds de prévention des risques naturels majeurs (FPRNM), appelé également « Fonds Barnier » est désormais de 80%, contre 40% auparavant. Les dépenses éligibles doivent être réalisées sur des habitations de particuliers ou sur des biens professionnels, sous réserve d’avoir moins de 20 salariés.

Catastrophes naturelles : qu’est-ce que le fonds Barnier ?
Lire l'article

Des épisodes de plus en plus fréquents

« C’est un progrès concret pour améliorer la sécurité des personnes et limiter les dommages aux biens. La préparation de nos concitoyens et de nos territoires aux risques naturels liés au dérèglement climatique est un pilier de notre action pour la transition écologique », a déclaré la ministre Elisabeth Borne.

Cette mesure répond à la prolifération des épisodes d’inondation en France ces dernières années. De ce fait, le coût des indemnisations ne cesse de croître et devient une réelle préoccupation pour tous les acteurs du secteur. Le gouvernement a d’ailleurs lancé des réflexions pour réformer le régime des catastrophes naturelles.