En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Catastrophes naturelles : 117 milliards d’euros d’indemnisation en 2017

En 2017, la facture a été salée pour les assureurs. Les catastrophes naturelles leur ont coûté 117 milliards d’euros, un chiffre tristement historique.

indemnisations

Les assureurs et leurs réassureurs devraient se souvenir longtemps de 2017. En effet, l’année passée, les catastrophes naturelles et techniques leur ont coûté 144 milliards de dollars, soit 117 milliards d’euros, selon les derniers chiffres publiés par Swiss Re. En ajoutant le montant des dégâts non indemnisés par les assureurs, les dommages atteignent même les 337 milliards de dollars, soit quasiment deux fois plus qu’en 2016 (180 milliards).

2017 devient ainsi l’année la plus onéreuse jamais enregistrée par les assureurs. Sur les 10 dernières années, les catastrophes naturelles ont coûté en moyenne 58 milliards de dollars au secteur.

Des ouragans dévastateurs

L’année 2017 a été marquée par une saison cyclonique particulièrement intense. Rien qu’à eux, les ouragans Harvey, Irma et Maria ont causé une perte 92 milliards de dollars aux assureurs. Les feux de forêts leur ont également coûté cher, à raison de 14 milliards de dollars. Ainsi, si le nombre de catastrophes naturelles a légèrement reculé (301 contre 329 en 2016), les dégâts eux n’en ont pas été moins dramatiques.

Selon Swiss Re, en 2017, plus de 11 000 personnes sont décédées ou ont été portées disparues suite à des catastrophes naturelles. Le sinistre le plus meurtrier, un glissement de terrain et des inondations, a eu lieu au Sierra Leone en août dernier et a fait 1141 victimes.