En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Cambriolages : comment bien protéger son logement pendant les vacances ?

Julie Lambert - mis à jour le

Quitter son logement pendant les vacances présente toujours des risques. Et parmi les plus angoissants : le cambriolage ! Etes-vous sûr d’être correctement couvert en cas d’intrusion ou de vol ? Quelques astuces pour bien protéger votre habitation et partir l’esprit tranquille.

Relire son contrat d’assurance

Avant toute chose, prenez soin de relire attentivement votre contrat d’assurance habitation : il arrive souvent que les assureurs posent des conditions particulières pour l’indemnisation à la suite d’un cambriolage. La condition la plus fréquente est l’installation d’une alarme. Il est donc judicieux de s’en équiper avant le grand départ, afin d’être certain d’être bien remboursé en cas de vol ou de tentative d’intrusion.

Quelques rappels de sécurité

Avant de quitter votre logement, n’oubliez pas non plus de prendre quelques précautions – qui peuvent paraître évidentes mais qu’il ne fait jamais de mal de rappeler !

  • Débrancher tous vos appareils électriques ;
  • Couper l’arrivée d’eau et de gaz ;
  • Fermer toutes les portes et les fenêtres ;
  • Ne pas laisser d’échelle, d’échaffaudage ou d’outils dans le jardin ;
  • Ne jamais laisser vos objets de valeur en évidence et dans l’idéal ne pas les cacher tous au même endroit.

proteger-logement-cambriolage

Maximiser la protection de son logement

Pour bénéficier de la meilleure couverture habitation, de nombreux assureurs demandent de maximiser la protection d’un logement. Au-delà des gestes de bon sens, il faut parfois penser à investir dans un véritable équipement de sécurité. Quelques astuces :

  • Porte d’entrée : c’est généralement par là que les cambrioleurs s’introduisent. Il est prouvé qu’une attente de 5 minutes pour parvenir à ouvrir la porte dissuade un voleur. L’APSAD (Assemblée Plénière des Sociétés d’Assurance et des Dommages) recommande d’installer une serrure multipoints avec le label A2P (Assurance Prévention Protection) associée à un verrou ;
  • Fenêtres : facilement cassables, elles sont un moyen facile pour le cambrioleur d’accéder à votre logement. Il est recommandé d’y apposer des barreaux, des volets ou d’installer des fenêtres antivol. Mieux encore, choisissez des fenêtres avec la mention « Saflex Inside » ;
  • Système d’alarme : les assurances peuvent vous y contraindre. Optez pour une alarme dite « centralisée » ;
  • Système de télésurveillance, caméra de surveillance : redoutablement efficace, mais pour gros budgets uniquement !
Astuce Malynx !

Si votre logement est équipé en appareils de surveillance/de sécurité, vous pourrez peut-être bénéficier d’un prix plus avantageux sur votre prime d’assurance. En effet, ces équipements réduisent le risque de cambriolage, et donc le risque pour l’assureur.

Cambriolage : dissimuler son absence

Un logement vide peut facilement attirer l’attention des voleurs. Pour limiter les risques, essayez – dans la mesure du possible, de rendre votre absence la moins visible possible. Comment ? Par exemple en faisant relever ou suivre votre courrier, car une boîte aux lettres qui débordent est un signe qui ne trompe pas, en demandant à un voisin ou un proche de tondre la pelouse, en transférant les appels reçus sur votre fixe sur votre téléphone portable…

Veillez aussi à ne pas trop communiquer votre absence en ligne. Les statuts sur les réseaux sociaux, les photos postées etc. sont autant d’indices pour les personnes malveillantes.

Et simulez sa présence !

Pour protéger votre logement, vous pouvez aussi simuler votre présence. Pour faire croire que vous êtes présent chez vous, pensez notamment aux programmateurs d’éclairage (intérieur ou extérieur), de télévision, de radio…

S’inscrire à l’opération Tranquillité vacances

Pour partir serein, vous pouvez aussi vous inscrire à l’opération Tranquillité vacances. Pour cela, vous n’avez qu’à remplir un formulaire et à vous rendre en commissariat ou en gendramerie, au moins 2 jours avant votre départ.

Pour les habitants de Paris et de la petite couronne (92, 93, 94), il existe un téléservice et un formulaire spécifiques.

Le principe : les forces de l’ordre organisent des patrouilles et vérifient que tout est en ordre autour de votre habitation. Si une anonamlie est constatée (par exemple tentative d’effraction, effraction, cambriolage…), vous êtes prévenu.

Cet article vous a-t-il été utile ?