En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Personnes âgées : quelles aides au logement ?

Jihane Bensouda - mis à jour le

Le logement peut être un poste de dépense lourd à assumer, et ce quel que soit l’âge. Ainsi, les seniors peuvent aussi prétendre à des aides pour payer leur habitation, le plus souvent sous certaines conditions. Explications.

Plusieurs aides au logements pour les personnes âgées

En tant de seniors, selon vos ressources et votre situation, vous êtes potentiellement éligible à différentes aides au logement, à savoir :

  • L’aide sosciale à l’hébergement (ASH) ;
  • L’allocation de logement à caractère social (ALS) ;
  • L’aide personnalisée au lgoement.

Attention : ces aides ne sont pas cumulables entre elles.

L’aide sociale à l’hébergement (ASH)

L’aide sociale à l’hébergement (ASH) s’adresse aux personnes âgées qui sont locataires, propriétaires ou accueillies dans un établissement type maison de retraite.

Pour l’obtention de l’ASH, le candidat doit s’adresser au centre communal d’action sociale qui se trouve dans la mairie de son lieu de résidence. Les conditions à réunir pour son obtention sont les suivantes:

  • Être âgé de 65 ans ou de 60 ans en cas d’inaptitude au travail ;
  • Résider de manière stable et régulière en France ou justifier d’un titre de séjour en cours de validité pour les étrangers ;
  • Avoir intégré un établissement habilité à accueillir des bénéficiaires de l’aide sociale ;
  • Disposer de ressources inférieures au frais d’hébergement ;

ASH : quel montant ?

Le montant de l’aide versée au titre de l’AHS varie en fonction de plusieurs critères :

  • La situation familiale du bénéficiaire ;
  • Le montant de ses ressources (ressources personnelles, capital, obligation alimentaire) ;
  • Le montant de son loyer (locataire) ou des remboursements du prêt (propriétaire).

Coût logement

L’allocation de logement à caractère social (ALS)

L’allocation de logement à caractère social (ALS) est destinée aux personnes locataires, propriétaires ou encore hébergées dans un établissement d’accueil qui ne peuvent bénéficier ni de l’APL ni de l’ALF.

Versée sous conditions de ressources directement par la CAF au bénéficiaire, celui-ci doit occuper le logement pendant une durée d’au-moins 8 mois par an pour y prétendre.

Les autres conditions

D’autres conditions liées au logement doivent être réunies pour obtenir l’allocation de logement à caractère social :

  • Le logement doit être un logement décent ;
  • La surface du logement doit être au minimum de 9 m2 pour une personne seule, 16 m² pour 2 personnes, 7 m² supplémentaires par personne ;
  • Le propriétaire-bailleur du logement ne doit pas être un de vos ascendants, descendants ou votre conjoint.

L’aide personnalisé au logement (APL)

Versée par la Caf comme l’ALS, l’aide personnalisé au logement (APL) est également conditionnée aux ressources. Elle est destinée aux locataires :

  • Dont le logement est la résidence principale ;
  • Qui sont des personnes âgées ou handicapées logées à titre payant par une famille d’accueil ;
  • Titulaires d’un contrat location-accession à la copropriété ;
  • Résidents d’un foyer conventionné.

L’APL concerne aussi les propriétaires, à la condition d’avoir construit, acheté ou rénové votre logement au moyen d’un prêt d’accession sociale (PAS) ou d’un prêt conventionné (PC) sauf si le logement en question est un HLM.

Source: Pratique.fr

Cet article vous a-t-il été utile ?