En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Immobilier : le rêve de l’accès à la propriété de la Génération Y

Le rêve de devenir propriétaire est encore une réalité chez les Français appartenant à la Génération Y. Si 69% d’entre eux espèrent accéder à la propriété dans les 5 années à venir, les difficultés qu’ils rencontrent sont nombreuses.

Propriétaire Generation Y

La Génération Y (personnes nées entre 1981 et 1998) rêve encore de devenir propriétaire d’un logement. Comme le révèle une étude immobilière menée en France par HSBC, 41% des Français de cette génération sont propriétaires de leur logement tandis que parmi ceux qui ne le sont pas encore, 69% espèrent le devenir dans les 5 années à venir.

Des salaires insuffisants

Parmi les principales difficultés rencontrées par cette tranche de la population : le salaire. L’étude précise que « 59% des non-propriétaires de la Génération Y estiment que leur salaire n’est pas suffisamment élevé pour réaliser ce projet ». Par conséquent, les personnes de la Génération Y souhaitant acheter sont 53% à ne pas avoir suffisamment épargné pour constituer un apport, et 39% déclarent simplement ne pas avoir « les moyens de s’offrir le type de bien dont ils rêvent ».

Budget approximatif, dépassements, concessions…

En matière de planification de leur budget immobilier, les jeunes de la Génération Y semblent bien préparés. Parmi ceux qui souhaitent devenir propriétaires dans les 2 ans, 82% ont une idée, plus ou moins précise, du budget nécessaire tandis que 18% n’en ont aucune idée. Pour autant, « 41% de la Génération Y ayant acheté un logement ces 2 dernières années ont dépensé plus que le budget prévu », note l’étude de HSBC.

Pour faciliter leur projet d’accès à la propriété, les Français de la Génération Y sont prêts à faire des économies ailleurs :

  • Réduire leurs dépenses loisirs et sorties (44%) ;
  • Acheter un bien plus petit que prévu (20%) ;
  • Repousser leur projet d’avoir des enfants (19%) ;
  • Acheter en dehors de leur zone de prédilection (12%) ;
  • Louer une pièce de leur logement (9%).
Astuce Malynx !

L’assurance habitation, bien que facultative pour les propriétaires, est une des dépenses à prévoir lors de l’achat d’un logement. Comparer les devis d’assurance habitation est essentiel pour trouver l’offre la mieux adaptée et réaliser des économies.