Immobilier : l’investissement locatif séduit les Français, qui hésitent pourtant à se lancer

Selon une étude Poll&Roll pour la start-up Masteos, plus de la moitié des Français ont déjà réfléchi à acheter une habitation afin de la mettre en location. Cependant, certains éléments freinent encore les investisseurs.

investissement-immobilier-locatif

À côté des livrets d’épargne, la pierre garde une cote élevée comme moyen d’épargne auprès des Français. C’est ce que révèle une étude Poll&Roll menée pour la start-up spécialisée dans l’investissement locatif Masteos. 56% des Français déclarent ainsi avoir déjà pensé ou réalisé un achat d’un bien immobilier pour le mettre en location.

Bien évidemment, ce chiffre s’explique par le fait que pour une majorité de sondés (87%), l’achat immobilier représente un investissement rentable et sûr, même si seulement 15% d’entre eux ont franchi le pas. La période actuelle ne semble pas propice à ce type de projet car la crise sanitaire apporte un réel manque de perspectives.

Démarches, manque d’apport et loyers impayés

Par ailleurs, la phobie administrative freine également les éventuels futurs propriétaires-bailleurs. 79% des interrogés estiment ainsi que les démarches sont trop complexes entre le choix du logement, sa localisation, l’obtention d’un financement, les rendez-vous chez le notaire ou encore les conséquences sur les impôts.

Les autres motifs de démotivation chez les investisseurs reposent sur le fait de ne pas pouvoir investir sans apport (72% des sondés) ou de subir des loyers impayés (79% des sondés). Pourtant, cet investissement est privilégié chez les plus de 50 ans pour s’assurer un revenu complémentaire à la retraite et chez les 18-34 ans, pour se constituer un patrimoine sur le long terme.