En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Le gouvernement réfléchit à un bail plus court et moins contraignant

Christophe Castaner, le porte parole du gouvernement, a confirmé travailler sur un nouveau bail, plus léger et censé rassurer les propriétaires.

location-bail

La nouvelle convention évoquée par le porte parole du gouvernement, interrogé par BFM TV, devrait favoriser la location pour les étudiants et les travailleurs en mission dans un territoire. Actuellement, il existe deux types de baux, un de 3 ans pour les logements vides alors que le deuxième concerne les meublés et ne dure qu’un an.

Le nouveau bail, considéré comme « plus léger mais protecteur », aura une durée évolutive et ajustable, de 3 mois à 1 an. Christophe Castaner précise que « L’un ne remplace pas l’autre ». Le but de celui-ci est de proposer un « milieu de bail », plus souple et plus protecteur pour le locataire. Il ne s’est pas expliqué sur ce dernier point mais les détails seront affinés dans les mois à venir.

L’objectif du gouvernement : rassurer les propriétaires

Le manque de logement en location aurait pour cause la crainte des propriétaires. C’est pourquoi ce nouveau bail devrait permettre de les rassurer. Le porte parole du gouvernement s’est expliqué sur son intention pour inciter ceux-ci à proposer leurs logements sur le marché de la location « Il ne faut pas négliger que certains propriétaires préfèrent ne pas mettre sur le marché parce qu’il y a un risque lié au bail, donc ils vont tester un locataire et si ça marche bien et que le locataire reste sur le territoire vous verrez qu’ils pérenniseront le bail ».