En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

6 ménages sur 10 sont propriétaires de leur logement en France

Le taux de propriétaires atteint presque les 60% en France. Un chiffre en stagnation depuis quelques années, révélateur de la difficulté pour les ménages à acheter leur habitation.

En France, moins de 6 ménages sur 10 sont propriétaires de leur logement. En effet, d’après les données de l’Insee, ils étaient 58% à détenir leur résidence principale au 1er janvier 2016. Le reste des ménages était à cette date à 40% locataires et à 2% logés gratuitement.

En 2007, le président Sarkozy avait pour ambition d’atteindre les 70% de ménages propriétaires de leur logement. Dix ans plus tard, l’objectif est loin d’être atteint, car les chiffres plafonnent depuis 2010. Des données d’autant plus décevantes lorsqu’on sait que 80% des ménages souhaiteraient devenir propriétaires de leur maison ou appartement.

Des facteurs explicatifs

Pourquoi les Français peinent-ils à accéder à la propriété ? Les taux d’emprunt ont beau être faibles ces temps-ci, d’autres facteurs peuvent expliquer la frilosité des ménages à passer à l’achat. L’envolée des prix de l’immobilier et la fiscalité lourde qui pèse sur le secteur sont effet de réels freins.

Par rapport à ses voisins, la France se situe dans la moyenne. Proportionnellement, on compte plus de propriétaires dans l’Hexagone qu’en Allemagne, où 45% des ménages sont propriétaires de leur logement. En revanche, les pays du sud et de l’est de l’Europe affichent des chiffres bien supérieurs, avec plus de 78% de propriétaires en Espagne par exemple et plus encore dans les pays de l’ex URSS.