6 ménages sur 10 sont propriétaires de leur logement en France

Le taux de propriétaires atteint presque les 60% en France. Un chiffre en stagnation depuis quelques années, révélateur de la difficulté pour les ménages à acheter leur habitation.

En France, moins de 6 ménages sur 10 sont propriétaires de leur logement. En effet, d’après les données de l’Insee, ils étaient 58% à détenir leur résidence principale au 1er janvier 2016. Le reste des ménages était à cette date à 40% locataires et à 2% logés gratuitement.

En 2007, le président Sarkozy avait pour ambition d’atteindre les 70% de ménages propriétaires de leur logement. Dix ans plus tard, l’objectif est loin d’être atteint, car les chiffres plafonnent depuis 2010. Des données d’autant plus décevantes lorsqu’on sait que 80% des ménages souhaiteraient devenir propriétaires de leur maison ou appartement.

Des facteurs explicatifs

Pourquoi les Français peinent-ils à accéder à la propriété ? Les taux d’emprunt ont beau être faibles ces temps-ci, d’autres facteurs peuvent expliquer la frilosité des ménages à passer à l’achat. L’envolée des prix de l’immobilier et la fiscalité lourde qui pèse sur le secteur sont effet de réels freins.

Par rapport à ses voisins, la France se situe dans la moyenne. Proportionnellement, on compte plus de propriétaires dans l’Hexagone qu’en Allemagne, où 45% des ménages sont propriétaires de leur logement. En revanche, les pays du sud et de l’est de l’Europe affichent des chiffres bien supérieurs, avec plus de 78% de propriétaires en Espagne par exemple et plus encore dans les pays de l’ex URSS.