En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Et si les jeunes n’avaient plus peur de sous-louer leur logement ?

Alors que plus de la moitié des jeunes ont un projet de mobilité à l’étranger en 2018, une majorité conserve son logement pendant son absence. Ce double loyer représente un coût important alors qu’une solution, la sous-location, est pratiquée par seulement 16% d’entre eux.

Illégale ou non ? La sous-location est souvent mal considérée et encore peu pratiquée. Alors que de plus en plus de jeunes pensent partir plusieurs semaines à l’étranger en 2018, 56% d’entre eux pensent conserver leur logement et donc payer un double loyer. La sous-location n’est ici une solution que pour 16% des jeunes, selon un sondage OpinionWay pour Smartrenting.

Le principal frein au recours à la sous-location est le sentiment d’être dans l’illégalité pour 77% d’entre eux. D’autant plus que 8 jeunes sur 10 estiment qu’il est difficile de trouver un locataire dans cette situation. Pourtant, la minorité ayant recours à cette solution est satisfaite dans 80% des cas.

Un service clé en main pour sauter le pas

Pour être rassurés, les jeunes mettent en avant un besoin d’accompagnement. C’est la raison pour laquelle ils se disent intéressés par un service qui assurerait la sous-location en toute légalité via une plateforme de location meublée. De plus, ce service devrait également prendre en charge le paiement des loyers à leur place.

Petit rappel, pour sous-louer, le locataire doit nécessairement :

  • Avoir obtenu l’accord écrit du propriétaire du logement ;
  • Percevoir du sous-locataire un loyer n’excédant pas celui que vous payez au propriétaire ;
  • Établir un contrat de sous-location en mentionnant expressément le montant du loyer, la date du paiement, la durée de la sous-location…
Astuce Malynx !

Qui dit deux logement, dit doubles dépenses. Pour faire des économies, n’hésitez donc pas à comparer les assurances habitation afin de trouver le meilleur tarif !