En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Studios : Top 12 des villes où les loyers sont les plus chers

Le site SeLoger a publié une étude sur le prix des locations de studio dans les principales villes de France. Moralité : il faut vivre à Clermont-Ferrand !

studio-appartement

A partir de ses données internes, SeLoger a dressé une carte de France des loyers en fonction des prix pratiqués sur les studios. Ces logements attirent particulièrement les jeunes, les célibataires et les étudiants. La raison : leur prix à la location est sous la barre des 500€ dans 75% des grandes villes.

Où aller pour payer le moins cher pour son studio ? A Clermont-Ferrand, selon le site spécialiste, qui précise que la moyenne des loyers y est de 344€. Dans toutes les villes, exceptés Nice et Paris, les locataires paient moins de 500€ mensuels. Pour Nantes (9e), Grenoble (10e) et Rennes (11e), ce prix est même en-deçà de 400€.

A Paris, un studio en location coûte 808€

A l’inverse, la ville la plus chère est sans surprise Paris, et de loin. Pour un studio dans la capitale, il faut compter 808€ par mois en moyenne. « Cela s’explique par les prix de ventes moyens qui poussent les propriétaires à (…) rentabiliser leur investissement », précise l’étude. Cette cause est conjuguée à une « forte tension du marché locatif », avec plus de demandes que d’offres.

Nice (2e) et Lyon (3e) complètent le podium des métropoles les plus onéreuses. A la 4e place, on retrouve Bordeaux, qui a vu les loyers s’accroître après la liaison TGV vers Paris. Derrière la ville d’Alain Juppé, on compte Lille (5e), Marseille (6e), suivies de deux villes étudiantes : Toulouse (7e) et Montpellier (8e).