Logement : les particuliers doivent continuer à payer leurs loyers

Avec la crise sanitaire actuelle, de nombreux Français vont devoir faire face à des difficultés financières. Pour autant, il n’y aura pas de suspension de loyers pour les particuliers.

La pandémie de coronavirus en cours ralentit l’économie française et n’épargne aucun secteur. Conséquence : les entreprises comme les particuliers sont touchés de plein fouet. Dans ce contexte financier difficile, plusieurs appels ont été adressés au gouvernement pour demander une dispense des loyers. Le logement représente en effet le poste de dépense principal des ménages.

Le Président Emmanuel Macron a annoncé une suspension des loyers pour les petites entreprises en difficulté. En revanche, pas pour les particuliers : ils devront continuer à payer leur loyer. « Il n’y aura pas de moratoire envisagé », a en effet prévenu le cabinet de Julien Denormandie, ministre chargé du Logement.

Ne pas accabler les propriétaires

Les professionnels de l’immobilier se sont immédiatement montrés sceptiques face aux demandes de suspension de loyer. Les accorder aurait été « un signal de rupture des engagements », comme l’expliquait à l’AFP Jean-Marc Torrollion, directeur de la Fnaim. Selon lui, une telle décision reviendrait à faire porter le poids de la crise sur les propriétaires, qui peuvent aussi avoir des difficultés financières.

Pour rappel, le gouvernement avait tout de même prévu des mesures pour protéger les locataires. La trêve hivernale avait notamment été prolongée de deux mois, jusqu’au 31 mai 2020. Ainsi, aucune expulsion locative ne pouvait avoir lieu jusqu’à cette date.