En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Immobilier : les loyers continuent de baisser légèrement en France

La baisse légère des loyers perdure en 2017 dans la moitié des régions françaises. Néanmoins, un recul important des travaux entrepris par les propriétaires des habitations louées est observé.

Révision des loyers

Le signe d’un marché plutôt calme. Les loyers ont légèrement baissé de 0,1% en 2017 selon l’association Clameur. Une bonne nouvelle à nuancer puisque le bilan est contrasté selon les villes. Ainsi, la plus forte baisse est enregistrée au Havre (-3,8%) tandis que la plus haute a été observée à Nice (+2,4%).

Pour autant, en 2017, près de la moitié des villes de plus de 10 000 habitants ont vu leurs locataires faire des économies sur leur habitation. Ce nombre est en augmentation par rapport aux dernières années où cette tendance était confirmée dans seulement un tiers des villes.

Des travaux de rénovation en baisse

Cette légère baisse s’explique particulièrement par l’augmentation du parc locatif ayant profité du dispositif Pinel où les loyers sont plafonnés. De ce fait, la hausse en cas de location « est limitée dans les zones tendues par un décret reconduit chaque année à moins d’y faire des travaux », explique le président de la Fnaim, Jean-Marc Thorillion au journal Les Echos.

D’après Clameur, le problème est que les travaux d’amélioration ou d’entretien réalisés par les propriétaires diminuent de 14,3% en 2017. Les remises en état des logements sont donc limitées ce qui causent la multiplication de logements dégradés. Ces derniers seront donc loués de moins en moins chers en fonction de leur état déplorable.