En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Quel est l’avenir de la loi Pinel pour l’investissement locatif ?

La loi Pinel, entrée en vigueur en 2014 devait s’arrêter fin 2016. Cependant, elle est toujours active et ce jusqu’au 31 décembre… Minimum. En effet elle pourrait bien être reconduite pour 2018.

Carnet numérique pour les logements neufs

La loi Pinel propose des réductions d’impôt pour un propriétaire souhaitant investir dans un bien neuf ou en construction afin de le louer. Plus le propriétaire compte le louer longtemps avant de pouvoir en disposer librement, plus la réduction fiscale sera importante :

Temps de mise en locationRéduction fiscale
6 ans12%
9 ans

18%

12 ans21%

Cette loi importante du précédent gouvernement était censée disparaître en 2016, elle a été prolongée jusqu’au 31 décembre 2017. Si elle est reconduite jusqu’en 2020, elle pourrait être confronté à des difficulté qui n’auront rien à voir avec la politique du gouvernement : de nouveaux certificats techniques sont annoncés à l’horizon de 2020 et le surclassement de certaines zones habitables pourraient les rendre inéligibles à la loi Pinel.

L’accession au logement toujours difficile

Il est fortement probable que si la loi Pinel disparaît effectivement fin 2017, un dispositif équivalent sera proposé. En effet, l’accession à la propriété pour la majeure partie des Français est l’une des promesses de campagne d’Emmanuel Macron et il a du pain sur la planche : d’après un sondage de l’INSEE, seulement 35% des français trouve qu’il est aisé d’accéder à la propriété et 14% planifie de devenir propriétaire d’un bien immobilier locatif au cours des 5 années à venir.